Tout sur Scouts

Les Scouts partagent mercredi leur colère face au manque de concertation du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles après l'adoption de la réforme des rythmes scolaires. Ils se disent inquiets des conséquences pour leur secteur et estiment l'impact financier à environ 20 millions d'euros pour les mouvements de jeunesse.

Le Conseil national de Sécurité n'a pas évoqué de mesures précises concernant les camps d'été des mouvements de jeunesse en Belgique. En Flandre comme en Wallonie et à Bruxelles, le mot d'ordre est " attendre " afin d'envisager les différents scénarios.