Tout sur Sciensano

Sciensano lancera, dans les prochains jours, un nouvel outil en ligne accessible aux autorités et aux citoyens qui pourront y suivre l'évolution des nouvelles contaminations au nouveau coronavirus dans leur commune. Une fonction d'alerte sera également disponible pour les autorités locales afin qu'elles puissent intervenir en cas de hausse spectaculaire, a indiqué lundi Steven Van Gucht, virologue au sein de l'Institut scientifique de santé publique.

Sciensano estime à environ 600 le nombre de soignants hospitalisés depuis mi-mars, a indiqué vendredi l'Institut de santé publique à la revue médicale Le Spécialiste. Parmi les patients admis à l'hôpital en raison du Covid-19 et âgés de 18 à 70 ans, 7% sont en effet signalés comme personnel soignant, sans détailler davantage leur profession.

Au total, 395 patients sont actuellement hospitalisés. 11 nouvelles hospitalisations ont été enregistrées au cours des dernières 24h. 76 patients se trouvent encore en soins intensifs, soit une diminution de 9 patients au cours des 24 dernières heures.

Si ce coronavirus nous met clairement à l'épreuve, il nous offre aussi des opportunités nouvelles... Avec un peu de chance, ce minuscule ennemi pourrait même nous enseigner ce qui compte, comme la créativité, le lien social ou la proximité de ceux que nous aimons.

Vendredi soir, la ministre de la Santé publique Maggie De Block (Open VLD) annonçait que les tests sérologiques, qui détectent la présence d'anticorps du coronavirus dans le sang et informent dès lors sur une infection antérieure, étaient désormais disponibles pour tous. Il semble toutefois que ce ne soit pas encore le cas.

A cette question essentielle pour évaluer le danger potentiel d'un retour généralisé à l'école, les experts de Sciensano fournissent une réponse rassurante. Aussitôt démentie par Marc Wathelet, un expert "non-aligné" mais au curriculum très robuste. De chaque côté, on s'écharpe. Inspection des positions.

En 2019, 571 foyers de toxi-infections alimentaires collectives ont été notifiés d'après le rapport publié par Sciensano, cité dans les titres Sudpresse mardi. Ceux-ci relèvent que jamais autant d'intoxications alimentaires n'avaient été enregistrées.

Un peu plus de la moitié de la population belge a modifié ses habitudes en matière d'activité physique depuis le début de la crise du Covid-19, indique une enquête de l'institut scientifique de santé publique Sciensano publiée vendredi.