Tout sur Science et technologie

Ouverture de l'Observatoire Antoine Thomas à Namur

Après une année de chantier, l'Observatoire astronomique Antoine Thomas ouvre sa coupole à l'UNamur. Cet observatoire pédagogique est accessible aux étudiants, aux chercheurs, aux élèves des écoles primaires et secondaires, mais aussi à tous les curieux qui voudraient s'initier à l'astronomie.

Le mystère du lac des squelettes

Autour d'un petit lac de l'Himalaya reposent les ossements de centaines de morts. D'où viennent-ils ? Comment sont-ils décédés? Les résultats de la première étude scientifique soulèvent d'autres questions.

"Nous rendrons Ariane 6 encore plus compétitive"

Ariane 6 pourra-t-elle répondre à la concurrence intense de SpaceX et Blue Origin, les grands rivaux américains ? Le lanceur polyvalent européen "évoluera", assure André-Hubert Roussel, PDG d'ArianeGroup.

Les derniers secrets de la Lune et de Mars

Elles sont spécialistes de la composition et de l'évolution des planètes. Véritable aventurière, Vinciane Debaille récolte des roches extraterrestres en Antarctique. Mathématicienne, Véronique Dehant est l'heureuse " maman " d'un petit robot qui sera envoyé sur Mars en juillet 2020.

Frank De Winne : "Il ne faut pas que l'espace devienne un nouveau Far-West"

Frank De Winne, 2e Belge, après Dirk Frimout, à être allé dans l'espace, est aujourd'hui le responsable de l'EAC (Centre des Astronautes Européens) à Cologne, après avoir été le 1er commandant européen de l'ISS. Au nom de l'agence spatiale européenne, il défend une exploration lunaire durable. Surtout, il plaide en faveur d'une collaboration internationale et d'un un cadre juridique contraignant, afin d'éviter que l'espace ne se transforme en zone de chaos, entre Etats.

Pourquoi tout le monde veut retourner sur la Lune

Cinquante ans après le premier pas de l'Homme sur la Lune, de nombreuses puissances mondiales relancent des missions lunaires. Pendant des années, l'intérêt pour la conquête lunaire s'était pourtant essoufflé. Comment expliquer ce revirement ?

Créer un animal pour en faire un réservoir d'organes humains

Créer un animal sans organes et remplacer ces derniers par des tissus 100 % humains, prêts à servir de greffons : c'est le rêve ultime de nombreux généticiens qui planchent sur le concept de "chimères animales-humaines", depuis les années 1990, afin de pallier le manque de dons d'organes humains.

Le projet Hawk 30, la 5G depuis la stratosphère

Alors que nos politiques s'étripent au sujet de la 5G terrestre, un drone expérimental fonctionnant à l'énergie solaire et capable de transmettre Internet sur Terre depuis la stratosphère va bientôt décoller.

Côté cour le capital, côté jardin la science

En 1543, Nicolas Copernic a suggéré que la Terre [1] tournait autour du soleil, renversant ainsi le modèle aristotélicien d'un univers géocentré [2]. Cette théorie a rencontré une opposition farouche pendant des siècles pour des raisons plutôt politiques que scientifiques. Aujourd'hui, une fraction importante des détenteurs de capitaux créent de la confusion pour étouffer le savoir écologique et climatique. Cela a paralysé les gouvernants et permis aux multinationales de faire du profit pendant quarante ans ... au détriment de l'humanité et de la vie sauvage.

"L'effet Matilda" ou le déni de la contribution des femmes à la science

Qui est cette chercheuse qui a découvert la fission nucléaire ? Comment s'appelle celle qui a obtenu la première photographie d'ADN par diffraction de rayons X ? Et celle qui a permis d'expliquer la trisomie 21 ? Qui se souvient d'elles ? Personne ou presque. Aujourd'hui, la toute récente première photo d'un trou noir ne serait, pour certains, qu'affaire d'hommes... Malgré le rôle prépondérant de Katie Bouman. Zoom sur " l'effet Matilda ", ce phénomène de déni ou de minimisation de la contribution des femmes scientifiques à la recherche.