Tout sur Science

Comme les humains savent reconnaître par le toucher un objet au fond d'un sac encombré, les bourdons ont la capacité de reconnaître dans le noir des objets qu'ils ont vus précédemment, selon une étude parue jeudi dans la revue Science.

Les piqûres douloureuses pourraient faire bientôt partie du passé. En particulier pour les diabétiques, susceptibles à l'avenir d'ingérer directement l'insuline au lieu de se (faire) piquer. L'astuce ? Une ingénieuse capsule à avaler, munie d'une aiguille indolore. La prestigieuse revue Science détaille cette invention de chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT).

Les corbeaux et les perroquets ont un comportement que l'on peut qualifier "d'intelligent". Ils font parfois des choses que les tout-petits enfants ou les chimpanzés ne sont pas capables de faire.

Les experts des perruches ont depuis longtemps observé que les femelles appréciaient chez les mâles la splendeur d'un plumage ou la virtuosité d'un chant. Mais pour sélectionner un partenaire, prennent-elles également en compte l'intelligence? Charles Darwin l'avait théorisé mais l'hypothèse s'est avérée difficile à vérifier, en tout cas chez les animaux.

Joris de Wit et Bart De Strooper, du Centre de recherche sur le cerveau de Institut flamand de biotechnologie (VIB-KU Leuven Centrum voor Hersenonderzoek), ont découvert que la protéine précurseur de l'amyloïde, impliquée dans la maladie d'Alzheimer, supprime la communication entre les cellules cérébrales. Leurs recherches, publiées dans la célèbre revue Science, ouvrent de nouvelles perspectives thérapeutiques.