Tout sur São Paulo

Lorsqu'ils ont le choix, les individus optent pour des familles moins nombreuses, ressort-il du rapport 2018 sur l'État de la population mondiale publié mercredi par l'agence onusienne pour la santé sexuelle et procréative (UNFPA) et présenté à Bruxelles. Les taux de fécondité ont diminué presque partout dans le monde au cours des 150 dernières années et, particulièrement, depuis les années '60.