Tout sur Santé publique

En Flandre, quelque 70 % de l'ensemble de la population a reçu sa première injection contre le coronavirus. Et il ne reste plus que 14.653 personnes adultes qui doivent recevoir une invitation à se faire vacciner, a déclaré mardi le ministre flamand de la Santé publique, Wouter Beke, devant la commission du Bien-être du Parlement flamand.

Les ministres de la Santé publique des différentes entités ont donné leur feu vert au transfert de doses de vaccins contre le coronavirus entre régions, rapportent les journaux flamands Het Nieuwsblad, De Standaard et Gazet van Antwerpen.

Les hôpitaux belges peuvent passer à la phase zéro concernant la lutte contre le coronavirus. Cela signifie qu'ils peuvent de nouveau fonctionner normalement, a indiqué Margo Cloet de Zorgnet-Icuro (réseau d'hôpitaux flamands), sur VRT NWS.

Annemie Schaus, rectrice de l'ULB, rend hommage au personnel soignant, déplore les salaires dérisoires, la pénibilité de la fonction et le décrochage professionnel. "Il importe donc que les pouvoirs publics refinancent d'urgence les soins de santé", dit-elle.

Sur les 17 millions de personnes ayant reçu une dose du vaccin contre la Covid-19 développé par Astrazeneca en Europe et au Royaume-Uni, seuls 15 ont développé une Thrombose veineuse profonde (DVT) et 22 une embolie pulmonaire (PE), soit 0,0002% de cas, a rappelé mardi Frank Vandenbroucke en commission Santé de la Chambre. C'est moins que les 0,009% craints au départ.

La stratégie de vaccination, qui consiste à vacciner en priorité les patients présentant des co-morbidités parallèlement aux plus de 65 ans, ne sera pas modifiée, a-t-on appris à l'issue d'une nouvelle réunion de la Conférence interministérielle (CIM) Santé publique.

Il apparaît désormais plus clairement que la propagation du coronavirus via les aérosols joue un rôle important dans la transmission de l'infection dans les espaces clos, indique lundi le Conseil Supérieur de la Santé (CSS), l'organe d'avis scientifique du SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement. Selon son nouvel avis, l'émergence de variants plus contagieux incite encore davantage à ventiler au mieux les espaces intérieurs.

A peine 45 personnes ont été testées positives au Sars-CoV-2, parmi lesquelles six étaient porteuses du variant britannique, à la suite d'une campagne de test menée à l'échelle de tout un quartier à Anvers, a annoncé vendredi soir l'administration communale. Il s'agit des résultats de tests menés sur 1.527 habitants, les résultats de tests sur 800 élèves et professeurs d'écoles avoisinantes n'étant pas encore connus.

Pour freiner les méfaits du virus, il est essentiel de prendre en charge les patients à temps et de les traiter le plus vite possible: il faut soutenir la médecine de première ligne, plaide le docteur Martin Zizi, biophysicien, professeur de physiologie, ancien Directeur épidémiologiste du Département de la Défense.