Tout sur Santé

Il n'y a aucune condition médicale pour laquelle des produits à base de cannabis peuvent être systématiquement recommandés, selon l'expertise du Centre belge d'information pharmacothérapeutique (CBIP) évoquée dans De Standaard lundi. "L'argumentaire est trop faible pour un remboursement", estime aussi le CBIP.

Champagne, vin, cocktails... les fêtes de fin d'année donnent souvent lieu à une consommation inhabituelle d'alcool... et les conséquences qui vont avec. Voici quelques conseils pour réduire le risque de gueule de bois.

Avant de procéder à la crémation, un médecin assermenté doit contrôler la présence d'un défibrillateur dans le corps du défunt, auquel cas une explosion risquerait de se produire pendant l'incinération.

Selon le député Jan Bertels (SP.A), un tiers des suicides concerne des plus de 65 ans. Or, déplore-t-il, ce " groupe à risques " ne bénéficie plus ni de l'aide mobile de crise ni du remboursement d'une aide psychologique.

" Les médecins font parfois preuve d'une certaine désinvolture dans la prescription de médicaments et d'incapacités de travail. Nous devons pouvoir vérifier dans quelle mesure ces certificats d'incapacité font suite à une réflexion approfondie. "

La carie dentaire est l'une des maladies chroniques les plus répandues chez l'homme dans le monde. En 2016, environ 2,4 milliards de personnes souffraient d'au moins une carie. Et, en Belgique, 38 % des enfants s'en sont déjà fait soigner une avant l'âge de 7 ans. Pourra- t-on prochainement soulager une carie sans avoir à subir des soins douloureux et de longue haleine ?

Les bactéries résistent toujours davantage aux remèdes, les antibiotiques. A tel point que certaines sont en passe de devenir intraitables. Au-delà de la nécessaire sensibilisation des médecins, des vétérinaires et du grand public au mésusage de ces médicaments, des solutions sont à l'étude dans des laboratoires. La bataille contre ces ennemis invisibles s'annonce complexe.

En recrudescence à Liège, les sans-abris sont régulièrement pris à partie par les commerçants et les riverains du centre qui en appellent aux pouvoirs publics pour trouver une solution. Un appel catégorique à régler un problème pourtant équivoque.