Tout sur Santé

Le variant indien a été classé cette semaine par l'Organisation mondiale de la Santé comme "préoccupant" aux côtés des variants britannique, sud-africain, et brésilien. Il présenterait la capacité d'échapper à la réponse immunitaire des vaccins anti-covid

Les ministres compétents pour la Santé ont décidé mercredi de ramener le délai pour la seconde dose du vaccin AstraZeneca à 8 semaines, contre 12 jusqu'à présent. C'est ce qu'ont décidé les ministres de la Santé du fédéral et des entités fédérées, mercredi matin, en conférence interministérielle (CIM) Santé.

Xénophobie à l'égard des personnes asiatiques que l'on estime "responsables" de l'introduction de Covid-19 , attaques contre les travailleurs de la santé, stigmatisation des personnes obèses: les cas de discrimination ont augmenté de manière exponentielle depuis le début de la pandémie.

Chercheur en mathématiques appliquées à l'Université de Namur, Nicolas Franco revient sur les quatre scénarii de l'évolution du covid en Belgique présentés en février dernier lors de la conférence de presse du Premier ministre.

Depuis l'apparition du variant britannique et la campagne de vaccination, la moyenne d'âge des contaminations ainsi que des hospitalisations est à la baisse. "Les anciens prennent plus de précautions et ils se contaminent moins vite que les jeunes", explique Philippe Devos, médecin chef adjoint de l'unité des soins intensifs de Liège. Le porte-parole du centre de crise, Yves Van Laethem, appelle les jeunes à la prudence.

Au lendemain de l'annonce par la Commission européenne qu'elle n'achèterait plus de vaccins AstraZeneca contre le covid-19, le ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke insiste lundi pour rappeler que cette attitude n'est nullement liée à la fiabilité du vaccin, mais bien au manque de fiabilité de la société pharmaceutique dans ses livraisons.

L'écrivain italien Alessandro Baricco se demande si la pandémie n'a pas été voulue inconsciemment par l'homme pour questionner le train fou de la modernité quand l'historien français François Cusset voit dans le premier confinement un incubateur de vérités.

L'Aimovig, ce médicament destiné aux patients souffrant de migraines sévères, sera bien remboursé en Belgique à partir du 1er juin prochain. Les adultes qui en bénéficieront devront répondre à deux critères : souffrir d'au moins 8 jours de migraine par mois et avoir essayé, en vain, au moins trois autres traitements.

La ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden a exhorté lundi les organisateurs de "La Boum", cet événement festif dont deux précédentes éditions dans le Bois de la Cambre ont dégénéré en affrontements avec la police, à respecter les mesures sanitaires, alors que le collectif L'Abîme a introduit une demande auprès des autorités de la Ville de Bruxelles pour organiser une troisième édition.

Déjà d'application au Danemark, le "coronapass" pourrait également voir le jour en Belgique. Ce certificat sanitaire permettrait notamment aux personnes vaccinées d'accéder plus facilement à diverses activités, telles que le restaurant, le cinéma, les concerts ou même le stade. Un tel système est-il vraiment une bonne idée ? Certains responsables politiques y sont favorables...