Tout sur Samuel Cogolati

La commission des Relations extérieures de la Chambre entend ce mardi après-midi une série de personnalités dans le dossier des persécutions subies par la minorité ouïghoure en Chine. Plusieurs résolutions ont été déposées, dont l'une qui vient des écologistes et qui demande au gouvernement "de reconnaître le crime de génocide perpétré par le gouvernement de la République populaire de Chine contre les Ouïghours".

Samuel Cogolati fait l'objet des représailles chinoises après les sanctions européennes. "Il fut un temps ou la Belgique signait avec la Chine des conventions pour accueillir des pandas, nous dit-il. Il est temps de se rendre compte qu'il s'agit bel et bien d'un régime dictatorial qui met des millions de Ouïghours dans des camps."