Tout sur Saint-Nicolas

Une plainte sera déposée auprès de l'Agence flamande pour les soins et la santé (Agentschap Zorg en Gezondheid) contre la maison de repos Hemelrijck, à Mol, confrontée à un foyer d'infection au coronavirus survenu quelques jours après une visite de Saint-Nicolas. La plainte émane des proches de l'une des résidentes, décédée de la Covid-19, rapportent lundi la chaine VTM et le journal Het Laatste Nieuws.

Voilà un film qui fait déjà du bruit... Le ministre wallon des Pouvoirs locaux Pierre-Yves Dermagne (PS) a annoncé, ce 29 septembre, l'ouverture d'une enquête administrative sur le fonctionnement de Saint-Nicolas, commune de 24.000 habitants faisant partie de la "ceinture rouge" liégeoise.

Plusieurs hôpitaux catholiques flamands tentent de faire obstacle au droit à l'euthanasie en obligeant les patients à passer d'abord par les soins palliatifs, selon le quotidien De Morgen. Les établissements pointés du doigt n'y voient aucune obstruction, alors que ces accusations nourrissaient jeudi de vives réactions au nord du pays.

En Wallonie, les enfants sont gâtés par le grand Saint Nicolas jusque 14 ans et demi en moyenne, démontre une enquête publiée mardi et menée par Camille, la Caisse d'allocation familiales de l'UCM, qui a interrogé 10.500 familles à l'approche des fêtes. En outre, 40% d'entre elles ont déjà offert des cadeaux de seconde main à leurs bambins.

Le montant des dépenses en matière de cadeaux pour la Saint-Nicolas atteint près de 400 millions d'euros, soit 76 euros par enfant. Cela représente 55 millions d'euros ou 8 euros de plus par enfant que l'an dernier, selon un sondage réalisé par le bureau d'études et de conseils WES Research en Strategy auprès de 1.500 Belges.

Le grand Saint-Nicolas aime gâter les enfants sages la nuit du 6 décembre. Il dépense sans compter pour voir le visage des bambins s'illuminer le matin. Mais combien exactement ?

Les services d'urgence de Flandre occidentale et orientale et de la province d'Anvers sont envahis samedi par des patients tombés à cause des trottoirs et chaussées glissants et qui souffrent de fractures, indiquent les hôpitaux du Waasland (région entre Anvers et Gand), confirmant une information de plusieurs médias flamands.