Tout sur SACT

Le Syndicat autonome des conducteurs de train (SACT) a déposé un préavis de grève pour la période du 12 juillet au 14 juillet, a-t-il annoncé vendredi via Facebook. Ce préavis est "en ligne" avec celui du Syndicat indépendant pour cheminots (SIC), qui avait annoncé un préavis courant du 10 juillet au 12 juillet.

Les deux syndicats SACT (Syndicat Autonome des Conducteurs de train) et SIC (Syndicat Indépendant pour Cheminots), qui représentent d'après eux environ un tiers des 3.800 conducteurs de train, ne pourront plus paralyser le rail, écrit samedi De Tijd. Le gouvernement a décidé de leur interdire le dépôt d'un prévis de grève.

Selon le syndicat autonome des conducteurs de trains (SACT), une centaine de machinistes à la SNCB sont actuellement forcés de travailler "contre leur gré". Ils ont démissionné, mais doivent prester un an de préavis, indique Het Nieuwsblad jeudi. "Certains dépassent sciemment un feu rouge pour être licenciés", précise Jorge Vanhove, du SACT.

La circulation ferroviaire est fortement perturbée jeudi matin en raison de la grève du Syndicat autonome des conducteurs de train SACT. Dès 05h30 et jusque peu avant 08h00, près de 40% des trains étaient supprimés. "Aucune région n'est épargnée", a indiqué une porte-parole de la SNCB.

Le SACT, Syndicat autonome des conducteurs de train, a mis son préavis de grève à exécution: 24 heures de débrayage du personnel de conduite depuis ce mercredi 3h jusqu'à jeudi 3h.