Tout sur Sabine Stordeur

D'ici deux semaines, il n'y aura plus d'invitation pour une première injection de ce vaccin et les stocks seront dédiés aux deuxièmes doses, avant d'être réservés au programme Covax, a indiqué samedi Sabine Stordeur pour la Taskforce vaccination.

Administrer une troisième injection du vaccin d'ici décembre, telle est la suggestion de la Task Force Vaccination. Une dose de rappel visant à renforcer et assurer l'immunité sur le long terme. Mais à qui sera-t-elle destinée? Et surtout comment sera organisée cette potentielle nouvelle vaccination?

Le cap des 2,3 millions de doses des trois vaccins contre le Covid-19 disponibles en Belgique administrées a été franchi, mais le nombre réel est sans doute plus élevé en raison du délai nécessaire pour l'enregistrement de ces données dans le système VaccinNet, a indiqué samedi la task force vaccination.

Le déroulement du plan par phases élaboré dans le cadre de la stratégie de vaccination est conforme aux prévisions, estime samedi Sabine Stordeur, directrice de programme scientifique au Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) et membre de la taskforce Vaccination. Il faut en effet tenir compte du délai nécessaire entre la réception des doses en Belgique et le moment où elles sont effectivement fournies aux centres de vaccination. Par ailleurs, le nombre de doses n'a pas toujours été fourni comme promis.

Le nombre de doses de vaccin contre la Covid-19 perdues est très limité jusqu'à présent, à entendre Sabine Stordeur, co-responsable de la taskforce de la Stratégie de vaccination entendue lundi devant la commission spéciale Covid de la Chambre. Il s'élève à 1.603 unités pour 1.165.974 doses administrées jusqu'à présent, alors que la phase 1A de la campagne de vaccination s'achève et que commence la phase 1B.

Plus de 755.000 premières doses de vaccins contre le coronavirus ont été administrées en Belgique en date de vendredi, mais le nombre réel est sans doute plus élevé en raison du délai nécessaire pour l'enregistrement de ces données dans le système VaccinNet, a indiqué samedi la task force vaccination.

Le cap du million de doses de vaccin administrées en Belgique a été franchi, a annoncé mardi Sabine Stordeur, co-responsable de la task force Vaccination, lors de la conférence de presse bihebdomadaire de l'Institut de santé publique Sciensano et du Centre de crise.

Les personnes souffrant d'une pathologie chronique et prioritaires dans la campagne de vaccination sont identifiées au moyen des bases de données des mutuelles et des dossiers médicaux informatisés, a indiqué mardi la co-responsable de la task force Vaccination, Sabine Stordeur, lors du point presse de l'Institut de santé publique Sciensano et du Centre de crise.

" Les indicateurs vont dans le bon sens ", a déclaré le porte-parole interfédéral Yves Van Laethem lors de la conférence de presse de Sciensano. Une situation épidémiologique encourageante, peut-être due à un premier impact de la vaccination, même si le scientifique reste prudent.

Les 80.000 premières doses du vaccin contre le coronavirus d'AstraZeneca à destination de la Belgique seront livrées le 7 février, a indiqué samedi lors de la conférence de presse en ligne hebdomadaire de la task force vaccination le patron de l'Agence fédérale des médicaments et produits de santé, Xavier De Cuyper. Une deuxième livraison de 200.000 doses est prévue dix jours plus tard, le 17 février.

La campagne de vaccination, qui doit nous permettre de retrouver notre liberté, ne se passe pas sans heurts. Ainsi, la Flandre a dû cesser la vaccination du personnel hospitalier. En cause, la décision de Pfizer de revoir ses livraisons à la baisse suite à la décision de la Belgique d'extraire six, et non pas cinq doses des flacons.

Tous les hôpitaux du pays vont devoir revoir leur planification de vaccination, a prévenu Sabine Stordeur, co-responsable de la task-force fédérale vaccination. Les résidents des maisons de repos restent la priorité, insiste encore la task-force vaccination.