Tout sur Rudy Vervoort

La conférence de presse suivant le 22ème Codeco s'est achevée mercredi peu avant 20 heures. Pas de nouveau confinement "grâce aux 9 Belges sur 10 vaccinés", mais plusieurs mesures ont été annoncées par le Premier ministre Alexander De Croo, censées freiner le rebond épidémique du coronavirus. Ces mesures seront d'application dès le 20 novembre et le resteront au moins jusqu'au 28 janvier.

Le ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort (PS), déplore vendredi la défection d'Ismaël Saidi du projet de capsules vidéos pour lutter contre la radicalisation, soutenue par la Région bruxelloise, et "regrette amèrement les procès d'intention" dont a fait l'objet l'auteur de la pièce 'Djihad'.

Le lien entre la Fédération Wallonie-Bruxelles et les institutions bruxelloises, mis en question jeudi par le chef des socialistes bruxellois Rudy Vervoort, est une question d'amour, et cet amour doit être bilatéral, a fait observer le ministre-président de la Fédération Rudy Demotte (PS), au détour du débat budgétaire de l'entité francophone. Il a vivement condamné "ceux qui mettent en place des jalons de division entre francophones".

Dans une interview au Vif/L'Express, le président de la Fédération bruxelloise du Parti socialiste, revient sur le verdict des élections communales d'octobre, peu favorable au PS à Bruxelles, et sur l'après scrutin, qui a vu l'éviction à Molenbeek de Philippe Moureaux et les déchirements internes à Saint-Josse. En défendant "Flupke" et Emir Kir.

"Les défis énormes de la commune de Molenbeek et de ses habitants nécessitent d'avoir à sa tête quelqu'un qui a le niveau. Françoise Schepmans ne m'a pas démontré cette capacité", a affirmé mardi le Président de la fédération bruxelloise du Parti Socialiste Rudy Vervoort, réagissant à l'annonce de la conclusion d'un accord de majorité sans les socialistes emmenés par Philippe Moureaux dans cette commune de l'Ouest de Bruxelles.