Tout sur Rudi Vervoort

Le gouvernement bruxellois s'est engagé jeudi à déposer des projets de textes législatifs visant à encadrer la problématique de la 5G en Région bruxelloise d'ici la fin du mois de juin 2021. Ces textes tiendront compte des recommandations qui seront faites par le parlement régional à l'issue d'un large débat que l'exécutif bruxellois a appelé de ses voeux.

"Il ne faut pas s'attendre à une explosion de la bulle", a prévenu mercredi le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS). Le gouvernement fédéral et les ministres-présidents des entités fédérées se réunissent à partir de 09h00 pour un nouveau Conseil National de Sécurité destiné à établir les règles sanitaires pour l'été. Pour M. Vervoort, il ne faut pas s'attendre à des grands d'assouplissement des mesures destinées à ralentir la propagation du coronavirus.

En vue des vacances, le gouvernement bruxellois soutiendra les initiatives qui permettront la tenue d'activités de divertissement de petite taille dans tous les quartiers de la capitale, et l'utilisation temporaire de l'espace public qui s'y prête, durant les vacances. Objectif: élargir l'offre récréative, culturelle, événementielle, commerciale, horeca et sportive.

Inscrit dans les accords de gouvernement wallon et bruxellois, le déploiement de la 5G y est toujours au point mort, verrouillé par une absence presque totale d'arbitrage politique sur les normes d'émission. Prétextes et contradictions se substituent aux vrais enjeux.

Chaque année, les politiques présentent leurs voeux de "bonne année" à leur entourage. Les réponses que vient de recevoir la députée Ariane de Lobkowicz (DéFI) livrent le "dessous des cartes". Pour 2020, le ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort (PS), aura manié les deniers publics avec une extrême modération.

Soutenu par l'ensemble du Conseil régional de Sécurité (CoReS) composé notamment des 19 bourgmestres des communes bruxellesoises, le ministre-président de la Région de Bruxelles-Capitale, Rudi Vervoort, a lancé un appel au civisme, à la veille d'un week-end dont la météo est annoncée particulièrement clémente.

La Région bruxelloise attend du gouvernement fédéral qu'il régularise le problème de la légalité des sanctions administratives communales infligées pour non respect des règles de distanciation sociale. Il s'est déjà adressé à lui en ce sens. Interrogé lundi dans "De Standaard", le ministre de la Justice, Koen Geens, a indiqué qu'il oeuvrait à une solution avec son collègue de l'Intérieur, Pieter De Crem.

Quatre ans après les attentats de Zaventem et de Maelbeek, la Région de Bruxelles-Capitale s'est emparée des questions de sécurité offertes par la sixième réforme de l'Etat.

Suite aux premiers cas de coronavirus annoncés en Belgique, la Région bruxelloise a réuni, après le comité de concertation entre le fédéral et les entités fédérées, un conseil régional extraordinaire de sécurité. Les autorités bruxelloises souhaitent favoriser la concertation et déconseillent les mesures isolées.

Une coalition miroir telle que la préconise le CD&V en revient à nier la Région bruxelloise, ont fait remarquer mercredi le bourgmestre de Bruxelles et vice-président du PS, Philippe Close, et le ministre-président socialiste bruxellois Rudi Vervoort.

La cheffe du groupe MR au parlement bruxellois a reproché mardi au gouvernement de la Région-capitale de traîner des pieds dans la mise en oeuvre de sa promesse d'ouverture des Conseil d'Administration des Organismes d'Intérêt Public bruxellois à l'opposition. "C'est trop lent, et la première étape qui se profile n'augure pas une représentation suffisante", a-t-elle dit en substance, sur foi de la réponse à la question orale qu'elle avait posée lundi en commission au ministre-président Rudi Vervoort.