Tout sur Rudi Vervoort

Une coalition miroir telle que la préconise le CD&V en revient à nier la Région bruxelloise, ont fait remarquer mercredi le bourgmestre de Bruxelles et vice-président du PS, Philippe Close, et le ministre-président socialiste bruxellois Rudi Vervoort.

La cheffe du groupe MR au parlement bruxellois a reproché mardi au gouvernement de la Région-capitale de traîner des pieds dans la mise en oeuvre de sa promesse d'ouverture des Conseil d'Administration des Organismes d'Intérêt Public bruxellois à l'opposition. "C'est trop lent, et la première étape qui se profile n'augure pas une représentation suffisante", a-t-elle dit en substance, sur foi de la réponse à la question orale qu'elle avait posée lundi en commission au ministre-président Rudi Vervoort.

Une première rencontre officielle de la législature entre les ministres-présidents wallon et bruxellois Elio Di Rupo et Rudi Vervoort s'est tenue mardi à l'Elysette à Namur, dans une ambiance détendue entre les deux socialistes. La mobilité sera l'un des thèmes au coeur de la concertation entre les deux Régions, ont-ils annoncé.

Séance hallucinante à la Cocof (le parlement francophone bruxellois) le 6 décembre où les noms d'oiseaux ont fusé (" raciste ", " Frère musulman "), la présidente Magali Plovie (Ecolo) perdant le contrôle de ses troupes.

Le gouvernement bruxellois a adopté jeudi une note stratégique sur l'accueil et l'orientation des migrants. Il a également lancé un appel au gouvernement fédéral pour que celui-ci prenne ses responsabilités en la matière. Tant que cela ne sera pas le cas, la Région bruxelloise consacrera les moyens nécessaires à l'accueil des migrants, a-t-on appris.

Le gouvernement bruxellois a adopté jeudi la version définitive de la contribution bruxelloise au Plan National Energie Climat (PNEC) pour 2030. Celui-ci doit être transmis à la Commission européenne pour le 31 décembre prochain au plus tard. Ce Plan national a pour ambition de décrire comment la Belgique et ses entités contribueront aux objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le cadre de l'Accord de Paris. Son ambition principale: contenir l'élévation de la température moyenne d'ici à 2100 en-deçà de 2° C, voire 1,5°C.

Le gouvernement bruxellois, réuni jeudi, pour la première fois, depuis les vacances, et la deuxième, depuis son installation en juillet dernier, s'attèlera au cours des prochaines semaines à préparer son premier exercice budgétaire de la législature. Parmi la quinzaine de points à leur ordre du jour, les ministres et secrétaires d'Etat bruxellois se sont accordés sur une méthode et un calendrier de travail.

Le voile sera-t-il admis dans l'administration bruxelloise ? Cette interrogation menace la cohésion du PS et du nouvel exécutif régional, car la jurisprudence est balbutiante.

Dans sa Déclaration de politique générale (DPG), le gouvernement bruxellois relance le projet de Communauté métropolitaine (CM). Revoilà donc le fantôme de cet organe de concertation dont la création, sur papier, remonte à 2011.

Charles Picqué (photo), bourgmestre PS de Saint-Gilles n'est plus ministre-président bruxellois (depuis 2013), plus président du parlement bruxellois (depuis le printemps dernier).

Un accord de principe relatif à la création d'un nouveau poste visant à renforcer les relations entre les Régions wallonne, bruxelloise et la Fédération Wallonie-Bruxelles a été conclu lors des négociations visant à former un exécutif à Bruxelles. L'actuel président de DéFI, Olivier Maingain, se réserverait cette future fonction, peut-on lire mercredi dans l'Echo.

Ecolo et Groen ont choisi d'entrer dans le gouvernement bruxellois parce qu'ils se sont entendus avec leurs partenaires (PS, DéfI, Open VLD, SP.A) sur un certain nombre de réformes " basculantes ", aux dires du nouveau député vert, John Pitseys (photo), qui prononçait, le 18 juillet, à la tribune du parlement, son maiden speech (première intervention publique).