Tout sur RTBF

L'administrateur délégué de la RTBF Jean-Paul Philippot a présenté mardi, dans le cadre de la reconduction de son mandat, sa vision stratégique pour le service public devant le Collège d'autorisation et de contrôle du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA). Ce dernier rendra un avis non contraignant à ce sujet le 23 janvier prochain.

La septième édition de l'opération Viva for Life a pris fin ce lundi 23 décembre soir sur la Grand-Place de Tournai. Les trois animateurs de la RTBF, Sara De Paduwa, Ophélie Fontana et Adrien Devyver, ont été libérés du fameux cube qui y avait été installé par le chanteur Slimane. Un nouveau record de dons a été atteint avec une somme de 5.658.352 euros

Les arbres au secours de la planète... La preuve par un "arbre providence" : l'arbre fertilitaire qui, en Afrique, contribue à la régénération des sols et soutient l'activité des petits producteurs de café et de cacao.

Le patron de la RTBF, Jean-Paul Philippot, a touché 375.000 euros en 2018, soit 50.000 euros de plus qu'annoncé par le média public dans son rapport annuel 2018, écrit Le Soir dans son édition de mercredi. L'intéressé s'engage à plus de transparence à l'avenir.

La CSC a déposé un préavis de grève à la police fédérale, rapporte mardi la RTBF. Des actions pourront être menées à partir du 9 décembre, jusqu'au 1er janvier inclus.

Toute indignation bue, on doit se réjouir de la longue et folle saga Publifin/Nethys. Parce que la répétition des révélations sur le fonctionnement de l'intercommunale liégeoise devenue holding wallon n'a pas servi qu'à exalter la déconsidération citoyenne pour le monde politique.

L'État belge doit tout mettre en oeuvre pour rapatrier une combattante belge en Syrie et ses deux enfants, ont ordonné mercredi les magistrats du tribunal de première instance de Bruxelles en référé. L'information, divulguée mercredi soir par la RTBF, a été confirmée par l'avocat de la mère, Me Nicolas Cohen. La femme de 23 ans et ses deux enfants se trouvent depuis février 2018 dans le camp kurde de Al-Roj et désire rentrer en Belgique. L'État dispose de 75 jours pour les rapatrier.

La journaliste et écrivaine Myriam Leroy attaque en justice l'auteur d'insultes sexistes lancées contre elle sur les réseaux sociaux depuis 2012. La chambre du conseil doit trancher : renvoi devant le tribunal correctionnel ou pas ? L'enjeu est emblématique.

Les deux djihadistes belges qui se sont évadés en Syrie se nomment Yassine Cheikhi et Mohamed Botachbaqut, a affirmé jeudi le député cdH Georges Dallemagne en séance plénière de la Chambre. La RTBF et le journal 'De Standaard' annoncent également avoir obtenu cette information à bonne source.