Tout sur Royaume-Uni

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 343.211 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine. Plus de 5.362.160 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l'épidémie.

"Nous prenons note de la décision du gouvernement britannique et nous la regrettons", a réagi le ministère de l'Intérieur français alors que le Royaume-Uni a annoncé imposer une quatorzaine aux voyageurs arrivant de l'étranger. La France va procéder de la même façon avec les voyageurs arrivant du Royaume-Uni, par "réciprocité".

Si le fait de rester à l'intérieur nous protège de la pandémie du coronavirus, le fait de ne pas passer suffisamment de temps à l'extérieur et dans la nature pourrait nous faire courir le risque d'attraper d'autres maladies.

Ils n'ont pas de véritable confinement, ni de port de masque imposé à l'école. Pourtant, les chiffres du coronavirus aux Pays-Bas sont considérablement inférieurs aux nôtres. La virologue Marion Koopmans, qui contribue à orienter la politique néerlandaise en matière de coronavirus, explique pourquoi.

Un ancien chef de l'OMS estime que l'immunité pourrait jouer un rôle très important dans la "disparition" progressive du virus. Une dissipation qui mettrait néanmoins encore plusieurs mois avant de se produire, si l'on en croit les projections de divers épidémiologistes.

Si le Royaume-Uni déplore le manque de progrès dans ses négociations avec l'Union européenne sur leur relation commerciale post-Brexit, le négociateur en chef de l'UE se dit "déçu" du déroulement des discussions.

Critiqué pour le flou de sa stratégie de déconfinement, le Premier ministre britannique Boris Johnson s'est employé lundi à détailler un plan d'assouplissement par étapes, sans lever toutes les ambiguïtés et en avertissant qu'il n'aurait "aucune hésitation" à revenir en arrière si besoin.