Tout sur Romane Bohringer

On ne l'a pas vue arriver. D'un coup, elle est là, face aux choristes auxquels elle tend la main. "Bonsoir, je suis Romane." "Vous n'allez quand même pas saluer chacun d'entre nous ?" interroge une choriste. "Si, bien sûr, répond-elle en souriant. Bonsoir..., bonsoir..., bonsoir..."

Romane Bohringer revient sur scène dans Les Evénements de David Greig, inspiré par la tuerie d'Utoya en 2011. Une pièce pour, dit-elle, " partager nos immenses solitudes par rapport à des choses incompréhensibles ".