Tout sur Roger Kesteloot

La société de transports publics flamande De Lijn a mis au point un plan d'urgence dans le cadre de l'épidémie de coronavirus, a indiqué jeudi son directeur général Roger Kesteloot. Si l'entreprise devait faire face à un manque de chauffeurs - ce qui n'est pas le cas pour le moment -, des lignes prioritaires seront définies.

Plus de la moitié des bus et trams De Lijn accusent un retard moyen de cinq minutes aux heures de pointe, rapporte samedi la VRT. La société flamande de transports en commun plaide dès lors pour que des mesures soient prises afin de fluidifier la circulation.