Tout sur RIVM

Le variant britannique est déjà à l'origine de deux tiers de toutes les infections au coronavirus aux Pays-Bas, selon les calculs effectués par l'Institut national pour la santé publique et l'environnement (RIVM). Celui-ci avertit mardi que "l'assouplissement des mesures ne peut se faire qu'avec la plus grande prudence", alors que, selon certaines sources, le gouvernement néerlandais pourrait annoncer une prolongation du confinement ce mardi soir.

La "variante sud-africaine" du coronavirus a maintenant également été diagnostiquée aux Pays-Bas. Une personne de la région du Brabant central et occidental semble avoir contracté la variante. La personne a été testée le 22 décembre et ce jeudi, il s'est avéré qu'il s'agissait de la nouvelle version du virus, rapporte l'Institut national néerlandais pour la santé publique et l'environnement (RIVM).