Tout sur Risk Management Group

Certains membres du Risk Assessment Group (RAG) préconisent d'abaisser à 10 ans l'âge du masque obligatoire si l'épidémie venait à s'aggraver en Belgique. Cependant, aucun accord n'a pu être dégagé en ce sens lundi soir au sein du groupe d'experts, ni au sein du Risk Management Group.

Le comité de concertation se réunira vendredi après-midi pour évaluer les mesures sanitaires prises jusqu'au 13 décembre pour endiguer la deuxième vague de Covid-19 et organiser la fin de l'année. Des assouplissements sont attendus pour les commerces non essentiels ainsi que la mise au point d'un "instrument de navigation" à plus long terme. Des voix s'élèvent aussi afin de desserrer un peu l'étau pour les fêtes de Noël.

Les hôpitaux doivent pouvoir décider, de manière concertée, de reprendre les soins réguliers non urgents qu'ils jugent redémarrables à condition qu'un nombre minimal de lits Covid soient en permanence disponibles, soutient l'Association belge des syndicats médicaux (Absym) dans une lettre ouverte adressée jeudi au ministre fédéral de la Santé publique, Frank Vandenbroucke, et au commissaire du gouvernement chargé de la crise du coronavirus, Pedro Facon.

Un nouveau système de quarantaine sera mis en place à partir du 1er octobre, a annoncé mercredi Sophie Wilmès à l'issue d'une réunion du Conseil national de sécurité (CNS). La période d'isolement sera réduite de quatorze à sept jours.

Des mesures devraient être prises pour les touristes revenant des zones où les mesures contre le Covid-19 ont été renforcées. Le ministre flamand du Bien-être, Wouter Beke, l'annonçait lundi soir sur base de la décision du Risk Management Group (RGM). Les francophones devraient suivre, mais un imbroglio institutionnel doit être réglé. Juridiquement, ces mesures ne peuvent être imposées.

"Les personnes de la taskforce shortages ne se sont pas reposées pendant le week-end de Pâques", affirme mardi le cabinet de son ministre de tutelle Philippe De Backer, dans sa communication bi-hebdomadaire concernant l'approvisionnement de matériel destiné à lutter contre le coronavirus (Covid-19).

5.515 tests ont été effectués dans toute la Belgique au cours des dernières 24 heures, a annoncé le ministre De Backer. Cela représente environ la moitié de la capacité de tests disponible dans notre pays. De Backer espère que la semaine prochaine "la capacité disponible sera utilisée au maximum".