Tout sur République tchèque

Depuis que la victoire d'Emmanuel Macron en 2017 a donné l'illusion d'un sursaut démocratique européen, la vague d'adhésion à la droite populiste ou à l'extrême droite a touché l'Allemagne, l'Autriche, la République tchèque, l'Italie, la Suède et elle s'est maintenue en Hongrie et aux Pays-Bas. Le dimanche 14 octobre, elle a gagné la Flandre avant de s'échouer aux portes de Bruxelles et de la Wallonie.

La responsabilité des chasseurs dans le risque de diffusion de l'épidémie de peste porcine africaine en province de Luxembourg est "totale", souligne mardi la Fédération inter-environnement Wallonie (IEW) qui précise que l'arrivée de la maladie dans la région "était annoncée de longue date par les scientifiques et les naturalistes".

La chancelière allemande Angela Merkel est confrontée mardi à une nouvelle dispute gouvernementale sur l'accueil des migrants, qui risque de fragiliser encore son projet de système d'asile européen, contesté par bien des membres de l'UE.

"Trump devait exister. Tôt ou tard. Comme hologramme du populisme universel. Mais la question aujourd'hui est comment s'en débarrasser, et au plus vite. La compétence universelle a légiféré sur le droit d'intervenir partout pour sauver l'humanité des massacres, ne le peut-elle pas pour nous sauver tous ?" C'est le questionnement de Kamel Daoud, dans Le Point du 17 mai.

En 2016, le Belge a produit 418 kilogrammes de déchets ménagers, selon une mise à jour publiée sur une nouvelle page du site d'Eurostat consacrée à l'économie circulaire dans l'Union européenne. Si cela représente une légère hausse par rapport à 2015 (414 kg), la tendance est à la baisse depuis près de 10 ans. En 2007, la production de déchets ménagers atteignait encore 493 kg par personne.

Le Premier ministre belge Charles Michel voit "un hasard intéressant" dans le fait que les discussions - difficiles - sur la migration et les négociations des prochains budgets européens se dérouleront en parallèle durant les prochains mois. "La solidarité ne peut pas être unilatérale", a-t-il martelé à son arrivée au second jour d'un sommet européen rassemblant les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de l'Union.

Mécontents de leur classe politique et de l'intégration européenne, les Tchèques devraient placer un "Trump tchèque" aux manettes. Le vainqueur semble connu, mais pas la suite. Portrait.