Tout sur républicains

Donald Trump n'a pas l'intention de lancer un nouveau parti politique, a-t-il annoncé lors de son premier discours depuis son départ de la Maison Blanche. "Nous avons le parti républicain, qui va être pus fort et uni que jamais", a déclaré l'ancien président républicain.

Donald Trump a déclaré mardi la guerre ouverte au chef des républicains du Sénat Mitch McConnell qui l'accuse d'être "responsable" de l'assaut meurtrier du Capitole, un divorce retentissant emblématique des divisions qui déchirent les républicains. L'attaque est sans appel.

A dix jours de la fin de son mandat, Donald Trump est confronté à des appels à la démission de plus en plus nombreux, y compris dans le camp républicain, pour éviter une difficile procédure de destitution en pleine crise politique, sanitaire et économique.

Où en sont les relations entre Donald Trump et le parti républicain ? Le président sortant est assis sur une montagne d'argent qu'il compte bien mettre à profit pour maintenir les élus républicains dans le droit chemin. Mais derrière la façade, les fêlures au sein du parti sont de plus en plus béantes.

Une chose est sure, le président sortant des États-Unis ne quittera pas son poste volontairement et discrètement. Donald Trump serait déjà en train d'organiser une série d'actions pour contester les résultats de l'élection présidentielle. Pour l'actuel locataire de la Maison-Blanche, il y a eu tricherie, et il ne compte pas en rester là...

La mère de famille des quartiers résidentiels en banlieue des villes secondaires devrait être la cible prioritaire à séduire avant le 3 novembre. Mais le président ne fait pas beaucoup d'efforts.

Quelle sera l'implantation de La République en marche ? La droite restera-t-elle dominante ? Les socialistes résisteront-ils ?

Même les républicains qui s'étaient distanciés de Donald Trump semblent s'agglutiner en rang serré autour de lui à l'approche des élections présidentielles. Ils restent bien quelques francs-tireurs qui osent l'attaque frontale, mais ils ne sont pas légion. Et il y a une raison très pragmatique, pour ne pas dire franchement cynique, à cela.