Tout sur Républicains

La popularité d'Emmanuel Macron s'est à nouveau érodée en France en septembre, le président français ne recueillant désormais que 32% de bonnes opinions, un plus bas historique depuis son élection, au même niveau que son prédécesseur en septembre 2013, selon un sondage.

L'ex-président français Nicolas Sarkozy, 63 ans, placé en garde à vue mardi dans le cadre de l'enquête sur les soupçons de financement libyen de sa campagne pour la présidentielle de 2007, est un boulimique de la politique resté incontournable à droite malgré défaites politiques et épreuves judiciaires.

Juste par curiosité : tapez "s'excuse" dans votre moteur de recherche. Et parcourez les résultats, sans forcément vous farcir les 580 000 occurences (au jour et à l'heure de rédiger ces lignes). Si vous avez la flemme, voici un résumé (hors règles de conjugaison et traductions), ne reprenant que les occurrences 2018.

En appelant "certains" à aller chercher du travail "au lieu de foutre le bordel", le président français Emmanuel Macron a une nouvelle fois suscité les réactions outrées de la classe politique, pointant le "mépris" envers les moins nantis.

Les députés français s'écharpent sur le texte de loi visant à renforcer la sécurité intérieure et faire entrer les dispositions prises sous l'état d'urgence dans le droit commun. Chez nous, la décision d'étendre la durée de la garde à vue de 24 à 48h est intervenue dans un contexte où le gouvernement Michel a renforcé les pouvoirs policiers après les attentats de Paris en 2015.

Plus de six mois après l'investiture de Donald Trump à la tête des Etats-Unis, la popularité et la crédibilité du magnat de l'immobilier devenu président est au plus bas auprès de la population américaine, selon un sondage réalisé par la chaîne de télévision américaine CNN et publié mardi. Pas moins de trois quarts des répondants disent ne plus croire ce que la Maison Blanche raconte.

Alléger les cabinets ministériels et réduire le parc automobile dont disposent les ministres, ce sont quelques-unes des premières mesures décidées par le gouvernement wallon "nouvelle formule", composé du MR et du cdH, qui a tenu sa première réunion jeudi matin dans la bonne humeur à Namur.

Chez Les Républicains, en France, une nouvelle dynamique est à l'oeuvre. Après sa défaite lors des élections présidentielles et législatives, le parti connait un renouvellement de dirigeants, mais aussi de sa ligne politique.