Tout sur rentrée scolaire

Chers élèves, à nouveau, vous me faites face, assis sur ces chaises que vous trouvez inconfortables, auxquelles vous vous habituerez bien assez tôt, comme le pied finit par s'accoutumer à des chaussures trop étroites.

La ministre de l'Enseignement obligatoire en Fédération Wallonie-Bruxelles, Joëlle Milquet (cdH), a réfuté jeudi le caractère "chaotique" prêté par l'opposition MR à la dernière rentrée scolaire à Bruxelles, en raison des difficultés rencontrées par certains parents pour trouver une place pour leur enfant dans une école.

Les grandes vacances, c'est fini! Plus de huit cent cinquante mille jeunes de Fédération Wallonie-Bruxelles retrouveront progressivement à partir de ce lundi le chemin de l'école, tout comme leurs quelque cent mille enseignants, pour une nouvelle année scolaire.

Plus de 862.000 élèves prendront ou reprendront lundi et dans les jours qui suivent le chemin de l'école en Fédération Wallonie-Bruxelles, pour une rentrée marquée par la pédagogie, selon les voeux de la ministre de l'Enseignement obligatoire Marie-Dominique Simonet.

Dès demain, le million d'élèves que compte la Communauté française rentreront à l'école. Parmi eux, 5 à 10 % souffrent d'un trouble de l'apprentissage qui peut conduire à des risques de retard scolaire ou à des problèmes affectifs et familiaux, indiquent aujourd'hui les journaux du groupe L'Avenir.

Un grand nombre de facteurs entre en ligne de compte pour la réussite scolaire des enfants. Les trajets entre l'école et le domicile influeraient également sur leurs capacités d'apprentissage alors que les conditions de transports sont assez déplorables chez nous, dénonce l'Union des Fédérations des Assocations de Parents de l'Enseignement Catholique (UFAPEC), surtout pour les élèves de l'enseignement spécialisé.

Les fournitures scolaires sont de plus en plus sophistiquées. Les fabricants rivalisent d'ingéniosité et de raffinement. Il y en a pour tous les goûts, tous les âges et surtout, tous les prix, affirme le centre de recherche et d'information des organisations de consommateurs (Crioc).

Alors qu'à quelques jours de la rentrée 262 élèves sont encore sans école, l'Union des Fédérations des Associations de Parents de l'Enseignement Catholique (UFAPEC) se penche sur le troisième décret inscriptions. Il est plus efficace mais des efforts sont encore à faire, estime l'organisme.