Tout sur religion

DéFi veut profiter de l'ouverture de la révision de la Constitution pour y inscrire l'interdiction du " financement d'un culte ou d'une organisation philosophique non confessionnelle (...) par un Etat tiers, une personne morale ou physique, établie en Belgique ou à l'étranger, qui soutient, de manière directe ou indirecte, le terrorisme ou ne respecte pas les droits de l'homme ".

Le Premier ministre Charles Michel proposera au gouvernement de créer un organe de concertation permanent avec les représentants des cultes reconnus et de la laïcité, a-t-il déclaré mercredi après une réunion avec leurs représentants, où tous se sont distanciés du terrorisme, de l'intégrisme, de la radicalisation et des prêcheurs de haine.

Depuis le 1er janvier 2016, pour des raisons économiques, les retransmissions religieuses ont été supprimées d'un tiers sur la télévision publique flamande. Du coup, seules les célébrations catholique, protestante, orthodoxe et juive sont encore diffusées.

À Bruxelles comme ailleurs, l'instauration de la "laïcité" fait l'objet d'un vif débat. Et s'il est bien un lieu où l'on est chaque jour confronté à une multitude de religions, c'est notre capitale.

L'Etat doit-il faire preuve de neutralité quand il s'agit de religions - étant donné la séparation de l'Eglise et de l'Etat ? "Il doit justement s'en mêler" estime la sociologue britannique, spécialisée en religion, Linda Woodhead. "La liberté de religion sans bornes fait le jeu du fondamentalisme."

"La nouvelle religion est celle du commerce, du consumérisme et des gourous de la publicité " estime Reinout Buys, du mouvement flamand nationaliste de gauche Vlinks. Il met la société en garde contre le bannissement des philosophies et des religions de la société.

"Les multiples conflits, d'ampleur inouïe, qui affectent le Proche-Orient nécessitent une approche radicalement autre, estime Bernard Philippe, diplomate européen en poste à Jérusalem ces trois dernières années. L'Europe doit se ré-Orienter. "

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé mercredi en seconde lecture le projet de décret visant à assurer dès l'année scolaire prochaine un encadrement pédagogique alternatif (EPA) aux élèves de l'enseignement officiel qui choisiront d'être dispensés du cours de morale ou religions, comme le permet désormais un arrêt de la Cour constitutionnelle rendu en mars dernier.

Bon ramadan aux musulmans qui le pratiquent et aux autres qui s'en inspirent, le partagent ou le vivent ! Je vous le souhaite fructueux, bonifiant, purificateur et libérateur. C'est un mois d'effort spirituel et de méditation sur l'état du monde et la condition humaine.