Tout sur Relations internationales

Nos partenaires, nos amis, nos soeurs et frères d'Afrique en ont assez... Assez d'être traités avec condescendance ! Assez des relents de paternalisme, voire, osons le mot, de néocolonialisme ! Assez de devoir sans cesse rendre des comptes et courber l'échine ! Assez des deux poids, deux mesures ! Assez des éternels donneurs de leçons ! Assez de se voir appliquer la sempiternelle méthode de la carotte et du bâton !

Joe Biden et Vladimir Poutine se sont serré la main mercredi au début de leur premier sommet à Genève, qui doit apaiser les tensions entre les deux pays et peut-être dégager quelques rares terrains d'entente.

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken a assuré mardi que les Etats-Unis ne faisaient "pas obstacle à la diplomatie" à l'ONU sur le dossier israélo-palestinien, sans toutefois s'engager à soutenir une déclaration du Conseil de sécurité appellant à une "cessation des violences".

Selon les statistiques de l'OCDE publiées aujourd'hui, l'aide au développement mondiale a augmenté en 2020, mais elle ne correspondait qu'à 1% des financements mobilisés dans le monde pour des mesures de relance économique face à la crise du COVID-19. En Belgique, l'aide a représenté 0,47% du revenu national brut, toujours bien loin de l'objectif de 0,7% des Nations Unies. Pourtant, les financements en aide au développement ont rarement été aussi nécessaires : les conséquences de la pandémie liée à la COVID-19 menacent d'annuler une décennie de progrès réalisés dans la lutte contre la pauvreté. Pour faire face aux conséquences sociales de la crise, les gouvernements doivent augmenter massivement l'aide pour qu'elle atteigne les 0,7% dès 2030.

La rencontre hebdomadaire, ce lundi à 17h00, entre la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et le président du Conseil, Charles Michel, offrira aux deux dirigeants une occasion de trouver un modus vivendi pour la représentation de l'UE lors de missions à l'étranger, à la suite de l'incident protocolaire du Sofagate.

La Commission européenne doit présenter ce mercredi sa proposition d'un certificat sanitaire destiné, en période de pandémie de Covid-19, à faciliter d'ici l'été les voyages au sein de l'Union européenne sans entraver la liberté de circulation.