Tout sur Relations internationales

Le Premier ministre slovène Janez Jansa, critiqué par la Commission européenne pour ses attaques contre les médias, a renvoyé l'eurodéputé et ancien Premier ministre belge Guy Verhofstadt au passé colonial de son pays, dans une passe d'armes mardi soir sur Twitter.

Pour le directeur adjoint du Groupe de recherche et d'information sur la paix et la sécurité (Grip), Stan Brabant il est nécessaire d'adopter un traité d'interdiction. Pour le spécialiste des questions de défense Joseph Henrotin, l'arme complètement autonome relève du fantasme.

La Corée du Sud a envoyé une unité navale anti-piraterie dans le Golfe à la suite de la saisie par l'Iran d'un pétrolier battant pavillon sud-coréen, a indiqué lundi le ministère de la Défense. De son côté, le Pentagone a décidé de laisser finalement le porte-avions USS Nimitz en position dans le Golfe au lieu de le rapatrier aux Etats-Unis.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé mardi soir son souhait d'ouvrir "une nouvelle page" avec l'Union européenne lors d'un entretien téléphonique avec le président du Conseil européen Charles Michel, effectuant ainsi le premier contact de ce niveau depuis les sanctions décidées la semaine dernière contre son pays.

Le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire a estimé lundi que les Britanniques seraient "les grands perdants" du Brexit, qui n'amputera la richesse nationale de la France que de 0,1 point de pourcentage en 2021.

"Le Conseil européen devrait considérer de nouvelles actions, y compris la possibilité de sanctions ciblées" contre la Turquie, a indiqué mercredi le Premier ministre Alexander De Croo, à la veille d'un sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE qui aborderont notamment les tensions des derniers mois avec le régime de Recep Tayyip Erdogan.

Après quatre ans de politiques internationales chaotiques, la réputation des États-Unis a parfois été endommagée sous l'administration Trump. Comment Biden peut-il changer le regard que porte le monde sur les États-Unis ? Voici un aperçu des dirigeants qui ont le plus à gagner et à perdre avec la nouvelle administration.

La situation au Sahara occidental reste confuse lundi alors que l'agence officielle marocaine MAP et le Polisario ont fait état de tirs le long du mur scindant le territoire disputé, après l'annonce vendredi d'une rupture du cessez-le feu de 1991 par les indépendantistes sahraouis.

L'Union européenne a invité mardi le nouveau président des Etats-Unis Joe Biden à tourner la page du passé et à accepter un nouveau partenariat transatlantique, "épine dorsale d'une nouvelle alliance mondiale". Le tout "sans euphorie" toutefois, car "nos visions et nos intérêts respectifs ne convergeront pas toujours".