Tout sur regroupement familial

La Belgique a connu 30.096 cas de regroupement familial en 2012, contre 36.828 en 2011 et 41.336 en 2010, soit une baisse de 27% en deux ans, ont indiqué mardi les députés Denis Ducarme (MR) et Theo Francken (N-VA), citant des chiffres fournis en fin d'après-midi en Commission de la Chambre par la Secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration, Maggie De Block.

Jeudi, vers 23 heures et après un débat animé, la Chambre a finalement adopté la loi renforçant les règles en matière de regroupement familial par 79 oui (N-VA, CD&V, MR, Open Vld, sp.a) contre 23 non (Ecolo/Groen et Vlaams Belang) et 30 abstentions (PS, cdH, Olivier Maingain MR et Karin Temmerman sp.a). Concrètement, que va changer cette loi ?

La Chambre a adopté jeudi vers 23 heures la proposition de loi renforçant les règles en matière de regroupement familial par 79 oui (N-VA, CD&V, MR, Open Vld, sp.a) contre 23 non (Ecolo/Groen et Vlaams Belang) et 30 abstentions (PS, cdH, Olivier Maingain MR et Karin Temmerman sp.a). Tous les amendements ont été rejetés.

En exclusivité pour le Vif/L'Express, le secrétaire d'Etat à la Politique de migration et d'asile, Melchior Wathelet (CDH), communique les chiffres complets de l'Office des étrangers en matière de regroupement familial (possibilité de faire venir en Belgique un membre de sa famille).