Tout sur refugié

" Je suis conscient que ces informations ne sont pas agréables ", conclut Theo Francken dans la lettre très ferme qu'il vient d'envoyer aux 9469 citoyens irakiens arrivés en Belgique en 2015 pour y demander l'asile. Pour les encourager à rentrer en Irak, il offre 500 euros de prime de rapatriement à chaque réfugié qui quitterait la Belgique avant le 31 mai. Et il leur explique que leur pays n'est pas si instable...

Accompagnées par plusieurs représentants d'associations, environ 70 personnes dont une quarantaine d'enfants se sont rassemblées, lundi dès 08h00, porte d'Anderlecht à Bruxelles, pour marquer leur dernière nuit d'hébergement prolongé au Samusocial, à la suite de la fin du plan d'accueil hivernal le 25 avril.

"Des animaux ! Invasion !"Ces mots indignes ont émaillé les houleuses séances d'information dans l'entité de Walcourt, où 210 demandeurs d'asile seront accueillis. Mais derrière ces envolées barbares, il y a une réalité électorale, celle de la présence récurrente de l'extrême droite et de la droite extrême dans cette commune.