Tout sur QVax

La conférence interministérielle (CIM) Santé a donné mercredi son feu vert à l'administration du vaccin anti-covid Nuvaxovid, développé par Novavax, a-t-on appris par communiqué. Sa technologie est plus "classique" que celle des vaccins précedemment autorisés.

Quelque 328.000 personnes étaient inscrites mercredi en fin de journée sur la plateforme en ligne Qvax qui liste les réservistes pouvant bénéficier de vaccins contre le Covid non-utilisés. Environ 120.000 le sont en Wallonie, selon les derniers chiffres du délégué général Covid-19 en Wallonie, Yvon Englert.

Entre la liste d'attente QVax saturée, les catégories qui réclament une vaccination prioritaire et la demande du ministre Frank Vandenbroucke pour accorder des "privilèges" aux vaccinés, on assiste à un mauvais film.

Depuis ce 6 avril, les citoyens wallons et flamands désirant se faire vacciner peuvent s'inscrire sur la "liste de réservistes" QVax afin de bénéficier en "last minute" d'une dose de vaccin non utilisée. Ceux qui souhaitent s'inscrire doivent toutefois s'armer de patience.

A partir du 6 avril prochain, tout citoyen désirant se faire vacciner pourra s'inscrire sur la "liste de réservistes" QVAX afin de bénéficier en "last minute" d'une dose de vaccin non utilisée, a-t-il été annoncé samedi au cours de la séance d'information hebdomadaire sur la vaccination. Le nouvel outil doit permettre d'accélérer la campagne de vaccination et "d'atteindre au plus vite l'immunité de groupe" en utilisant "absolument chaque dose".