Tout sur Pyongyang

Vêtus de costumes pailletés, maquillés, larges sourires aux lèvres, les enfants de l'Ecole maternelle de Sinuiju, en Corée du Nord, chantent à tue tête le clou du spectacle: "Nous ne pouvons vivre sans toi, Père", un ode à Kim Jong Un.

Le leader nord-coréen Kim Jong Un a accepté de procéder au démantèlement permanent des ses infrastructures nucléaires en présence d'experts nationaux, a affirmé le président sud-coréen Moon Jae-in lors d'une conférence de presse conjointe suivant le sommet entre les deux dirigeants à Pyongyang, capitale de la Corée du Nord.

Les deux Corées ont ouvert vendredi un bureau de liaison conjoint dans la localité nord-coréenne de Kaesong, nouveau signe de rapprochement en amont de la visite la semaine prochaine à Pyongyang du président sud-coréen Moon Jae-in.

Les "Jeux de masse" ont fait leur retour dimanche à Pyongyang, après 5 ans d'absence, immense chorégraphie mobilisant des dizaines de milliers de participants pour un spectacle à la gloire du pays et du régime à l'occasion du 70ème anniversaire de la Corée du Nord.

Donald Trump a annulé vendredi le nouveau voyage de son secrétaire d'Etat Mike Pompeo en Corée du Nord, manifestant pour la première fois depuis son sommet historique avec Kim Jong Un sa frustration face à l'absence de progrès sur la dénucléarisation.

Le leader nord-coréen Kim Jong Un a dénoncé les "forces hostiles" responsables des sanctions "scélérates", ont rapporté vendredi les médias officiels nord-coréens, au moment où Washington demande de maintenir la pression internationale contre Pyongyang.