Tout sur PTB

Ecolo lance un appel pour dépénaliser l'avortement

Ecolo a lancé mardi un appel aux autres partis politiques progressistes à constituer une majorité pour dépénaliser l'avortement. Plusieurs textes ont été déposés en quelques mois à la Chambre afin de réaliser cet objectif qui a mené à des débats passionnés sous la législature précédente.

Nethys : Ecolo et PTB demandent la tête de Muriel Targnion

Le conseil d'administration d'Enodia, qui doit débuter ce jeudi à 15h00, risque à nouveau d'être explosif. Les deux administrateurs Ecolo de l'intercommunale, Muriel Geerkens et Julien Vandeburie, comptent en effet y réclamer le remplacement de la présidente du CA, la socialiste Muriel Targnion qui redeviendrait dès lors simple administratrice, rapporte La Libre. Le PTB, lui, demandera carrément sa démission "avec effet immédiat".

La démission de Muriel Targnion, une petite victoire pour le PTB

Muriel Targnion, présidente du conseil d'administration d'Enodia, maison-mère de Nethys, a indiqué lors du conseil d'administration de jeudi qu'elle avait l'intention de démissionner lors du prochain CA, prévu le 14 novembre, a indiqué lors d'une interruption de séance Damien Robert, administrateur PTB. "Nous avons gagné une petite bataille", a-t-il ajouté.

Le CA d'Enodia se penche sur l'annulation des ventes par le gouvernement wallon

Le conseil d'administration d'Enodia (ex-Publifin), maison-mère de Nethys, se réunit mardi matin à Liège pour se pencher sur la décision de la tutelle wallonne de casser les ventes de Voo, Win et Elicio, filiales de Nethys. La masse des médias a accueilli des administrateurs plutôt remontés, pressés que l'affaire dite "Publifin" arrive enfin à son terme.

Paul Magnette président du PS, dernière carte avant l'implosion ?

Putain, vingt ans ! Le 19 octobre, Elio Di Rupo ne sera plus président du Parti socialiste. Il laisse à son successeur désigné depuis longtemps, Paul Magnette, une formation en difficulté, dont le bourgmestre de Charleroi a lui-même affirmé qu'elle pouvait disparaître. Le Vif/L'Express fait le tour du nouveau propriétaire.

"Le désarroi est total" dans le monde politique flamand "

L'ancien président de la Chambre Siegfried Bracke (N-VA) dépeint, dans une opinion publiée sur Doorbraak.be, un monde politique flamand en plein désarroi, à l'exception des deux formations extrémistes. Il dénonce notamment la volonté d'une partie de la N-VA de renoncer au Fédéral pour pouvoir taper pendant cinq ans sur ce niveau de pouvoir depuis le gouvernement flamand.

Le cdH et DéFI acceptent la main tendue, le PTB pas rassuré

Le cdH et DéFI ont accepté la main tendue par le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Pierre-Yves Jeholet à l'opposition, tout en disant attendre les clarifications budgétaires qui permettraient le cas échéant de lever les zones d'ombres enveloppant la déclaration de politique communautaire (DPC) du gouvernement arc-en-ciel.

Wallonie : "Dernière chance pour le PS, le MR et Ecolo"

Maintenant ou jamais. Dans l'annonce d'accord entre le PS, Ecolo et le MR pour composer, ensemble donc, les prochains gouvernements en Wallonie et Communauté française, la clarté relative des mesures annoncées n'est pas l'essentiel au stade actuel. Pareil pour leur financement.

Gouvernement wallon: "Un coquelicot bleuté qui annonce des politiques antipopulaires"

"Il y a une volonté de créer un écran de fumée avec cet accord. On y parle d'un plan d'investissement social et écologique, mais entre les lignes on voit le retour des mêmes recettes libérales", a réagi mardi Germain Mugemangango, porte-parole et chef de groupe du PTB au parlement wallon, au lendemain de la présentation des accords conclus par le PS, le MR et Ecolo en vue de la formation des gouvernements en Wallonie et en Fédération Wallonie-Bruxelles.