Tout sur PS

Theo Francken (N-VA) aurait préféré que son parti soit à la table des négociations gouvernementales. Exclu, il se prépare à une forte opposition au gouvernement de sept partis qui est en train de se former, et qu'il s'obstine à appeler " arc-en-ciel " parce que le CD&V sera " la cinquième roue du carrosse ". "Bien sûr que c'est dommage que l'accord historique entre la N-VA et le PS ne se soit pas concrétisé", dit-il. Entretien avec notre confrère de Knack.

Le MR était prêt à renouer une alliance avec la N-VA sur le plan socio-économique mais le choix communautaire privilégié par les nationalistes flamands n'a pas permis de rééditer l'aventure, a expliqué dimanche le président des libéraux francophones, Georges-Louis Bouchez, en clôture d'une journée de "Libre débat" numérique sur différents thèmes.

Le président du PS Paul Magnette a confirmé jeudi sur le plateau de l'émission 'Jeudi en prime' de la RTBF que huit partis se voyaient dans le cadre de la formation du prochain gouvernement fédéral. "On a des échanges vifs et sincères. Mais on n'est pas encore prêts à démarrer à l'heure qu'il est", a-t-il indiqué. Une nouvelle rencontre est prévue vendredi matin, a-t-on appris à bonne source.

La ministre de l'Education Caroline Désir (PS) a insisté jeudi pour que tous les enfants qui rentrent actuellement au pays après des vacances en zones rouges ne réintègrent leur école qu'après s'être soumis à un test et observé une quarantaine, a-t-elle précisé lors d'une conférence de presse, corrigeant quelque peu ses propos de la veille à ce sujet.

La FGTB wallonne a manifesté en fin de matinée devant l'Elysette, le siège du gouvernement wallon à Jambes (Namur), pour reprocher à l'exécutif arc-en-ciel (PS-MR-Ecolo) un manque de concertation sociale, un coup de semonce pour le ministre-président Elio Di Rupo (PS) qui recevait dans la foulée une délégation du syndicat socialiste.

De nombreux députés s'indignent du comportement des policiers, après la mort d'un citoyen slovaque, en 2018. "Qui était au courant?" Le parquet a communiqué. L'ancien ministre de l'Intérieur, Jan Jambon (N-VA), a été informé plus précisément en juillet 2018: il sera entendu au parlement. Son successeur, Pieter De Crem, n'a pas été briefé à son arrivée.

Le chargé de mission royale Egbert Lachaert (Open Vld) s'est entretenu mardi avec les socialistes, dans le cadre des discussions en vue de former un nouveau gouvernement fédéral. Une réunion avec les chrétiens-démocrates du CD&V ne serait pas encore fixée, alors que le président des libéraux flamands doit rendre vendredi son premier rapport au Roi.