Tout sur PS

Du plastique dans la tasse de thé

Une étude canadienne révèlerait que les sachets de thé en plastique, qui remplacent de plus en plus les sachets en papier, libèrent des microparticules dans l'eau.

David Clarinval (MR): "La responsabilité première est de réunir PS et NV-A autour de la table"

"La priorité, aujourd'hui, est de donner au pays un gouvernement de plein exercice. Dans ce cadre, la responsabilité première est de réunir le PS et la NV-A autour de la table des informateurs pour comprendre ce qui n'a jusqu'ici pas permis aux deux plus grands partis de s'engager dans la voie d'une solution", précise samedi le ministre du Budget, David Clarinval, alors que les contacts avec les informateurs doivent se poursuivre ce week-end.

Le Vlaams Belang à nouveau premier parti en Flandre, le PS se tasse en Wallonie

Le Vlaams Belang reste en Flandre le premier parti en termes d'intentions de vote, à 27,3%, en progression par rapport à son score de septembre dernier, alors qu'en Wallonie, le PS se tasse face à une progression d'Ecolo et du PTB, indiquent les résultats du Grand baromètre Le Soir-RTL-TVI-Ipsos-Het Laatste Nieuws-VTM, un sondage réalisé en ligne entre fin novembre et début décembre et dont les résultats ont été publiés vendredi soir.

De Wever: "je prendrais volontiers mes responsabilités"

Le président de la N-VA, Bart De Wever, a démenti vendredi tout refus de prendre ses responsabilités en vue de la formation d'un gouvernement fédéral, en réponse à des propos de son homologue du PS et ex-informateur Paul Magnette.

"Il faut une majorité flamande au sein du parlement fédéral"

Le ministre de l'Intérieur, Pieter De Crem (CD&V), maintient que la N-VA doit absolument être impliquée dans la formation d'un gouvernement fédéral. "Nous estimons qu'il faut une majorité flamande" à la Chambre, a-t-il insisté vendredi lors d'interventions sur Bel RTL et Radio 1.

"Un arc-en-ciel est complexe, mais peut-être plus accessible qu'une bourguignonne"

Le ministre wallon Jean-Luc Crucke (MR) a appelé vendredi le PS et la N-VA à cesser de s'envoyer des propos acrimonieux et des reproches à la figure. Le libéral reste convaincu que ces deux formations doivent examiner la possibilité de gouverner ensemble. Dans le même temps, il reconnaît que la piste d'un exécutif arc-en-ciel, excluant donc la N-VA, est "peut-être plus facile" à concrétiser que celle d'une coalition bourguignonne (N-VA, socialistes et libéraux).

"Le PS ne veut absolument pas gouverner avec la N-VA"

"Le PS ne veut absolument pas gouverner avec la N-VA", déduit vendredi le ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA) des propos tenus la veille par le président du PS, Paul Magnette. S'il assure que son parti est toujours prêt à s'engager pour aboutir à une solution au fédéral, le nationaliste flamand souligne qu'il faudrait qu'un éventuel accord contienne "à boire et à manger pour les partisans de la N-VA".

"De Wever a tout fait pour ne pas être nommé informateur"

Le président du PS Paul Magnette a jugé jeudi que Bart De Wever, par ses attaques verbales ces derniers jours, avait "tout fait pour ne pas être désigné informateur" par le Roi, qualifiant une nouvelle fois la N-VA de "dangereuse" car "elle veut la fin de la Belgique et de la Sécurité sociale".

Coens et Bouchez, les nouveaux faiseurs de roi

La crise identitaire belge a atteint un nouveau paroxysme. Six mois et demi après les élections, pour tenter de mettre fin au jeu de dupes auquel on assiste depuis des mois, le roi a lancé le mardi 10 décembre deux présidents de parti fraîchement élus pour une nouvelle mission d'information.

Le CD&V refuse d'être en première ligne et pousse la N-VA

Le tout nouveau président du CD&V, Joachim Coens, a indiqué lundi que son parti n'était pas prêt à s'impliquer en première ligne dans la formation d'un nouveau gouvernement fédéral en succédant à l'informateur royal, le président du PS, Paul Magnette, tout en suggérant de mettre la balle dans le camp de la N-VA.