Tout sur PS

La députée Eliane Tillieux (PS), qui devrait être élue mardi après-midi présidente de la Chambre, sera la première femme à accéder au perchoir dans l'histoire de la Belgique, succédant à 51 hommes, s'est-elle réjouie en matinée, en défendant l'accord conclu entre les sept partis de la coalition gouvernementale sur l'IVG.

S'il y a bien une phrase de l'accord Vivaldi entourée d'un voile de mystère, c'est celle indiquant que " le gouvernement demandera une contribution équitable aux individus qui ont la plus grande capacité contributive, dans le respect de l'entrepreneuriat ". Car à écouter l'une ou l'autre des quatre saisons, on a affaire à une taxe sérieusement différente.

Le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet, a appelé vendredi à la prudence dans l'élaboration en cours du baromètre coronavirus, craignant des mesures trop restrictives qui pèseraient tant sur la santé mentale des citoyens que sur les budgets publics.

Examinée aujourd'hui par le Conseil d'Etat, la requête en suspension en extrême urgence et annulation introduite par la bourgmestre évincée de Verviers, Muriel Targnion (ex-PS), et son premier échevin, Alexandre Loffet (PS), va peut-être ajouter un chapitre supplémentaire à la saga verviétoise de l'été.

Quel rôle les partis doivent-ils encore jouer ? André Flahaut est entré au PS en 1973 comme on entre en religion. Député et ex-président de la Chambre, il garde la foi : hors partis, point de salut. Ou la porte grande ouverte aux aventures.

Sans grand risque de me tromper, je puis affirmer que vous n'avez pas, le 26 mai 2019, voté pour un membre du gouvernement De Croo. Comment le sais-je ? C'est fort simple : les 10 ministres et secrétaires d'Etat francophones ont, ensemble, récolté 127.355 voix de préférences, sur une population de 4.8 millions de Wallons et Bruxellois. Il y a donc statistiquement 97% de chances que j'aie vu juste en affirmant effrontément que vous n'êtes pas représenté par un vote direct au gouvernement fédéral.

Le gouvernement Vivaldi s'engage à poursuivre, tout en l'"actualisant", la mise en oeuvre de la "Vision stratégique" pour la Défense datant de 2016 et de la Loi de programmation militaire (LPM) qui en découle et balise les importants investissements en matériels prévus pour l'armée, indique l'accord de gouvernement conclu mercredi par les sept partis de la coalition fédérale, sans exclure une hausse du budget de la Défense.