Tout sur Proximus

976 professionnels de la santé réclament dans une lettre ouverte un moratoire sur le développement de la technologie 5G en Belgique en attendant des études d'impact sanitaire. Ces médecins généralistes et spécialistes paramédicaux demandent l'application du principe de précaution "en vue de protéger la population, surtout les plus jeunes, les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées."

Proximus a déployé la 5G dans 30 communes et ravivé un débat qui divise l'opinion publique. Autopsie d'un accueil contrasté entre les Régions, et des pistes pour surmonter la fronde.

"Le gsm qui est sur votre oreille a beaucoup plus d'impact (sur la santé) que les pylônes 5G", a assuré jeudi le ministre des Télécommunications Philippe De Backer en séance plénière de la Chambre. Il était interrogé par le député cdH Josy Arens à propos de l'annonce du lancement de la technologie mobile 5G "light" par Proximus dans plusieurs communes du pays.

Proximus a décidé de lancer la 5G mercredi avec une couverture initiale dans plus de 30 communes. L'entreprise va également accélérer fortement le déploiement de la fibre optique.

Suite à nos dernières révélations sur le CV de Guillaume Boutin, dans lequel il mentionne une expérience de "strategy consultant" alors qu'il ne s'agirait que d'un stage de 3 mois, le député souhaite qu'une enquête approfondie soit menée par un bureau indépendant afin de faire toute la lumière sur cette affaire.

Entre un stage et un poste de consultant en stratégie, il y a une marge. Que n'a pas hésité à franchir Guillaume Boutin. Suite à nos dernières révélations sur le CV du nouveau patron de Proximus, nous avons posé trois questions à Frédéric Tomas, chercheur en psychologie cognitive à l'Université Paris VIII, auteur du livre "Le Mensonge", formateur à la détection du mensonge.

En optant de plus en plus pour l'e-banking, les clients forcent les banques à repenser leurs services. Et à se débarrasser d'un personnel devenu excédentaire, ou inadéquat. Idem chez Proximus, qui sabre dans l'effectif avant de réengager.

Décidée à quitter Proximus, son administratrice déléguée a revendu ses actions alors que son départ vers KPN était en négociation. Délit d'initié ? L'enquête le dira. Le coup de semonce est sévère.

Quelques jours après les socialistes de la CGSP, la CSC Transcom a, à son tour, rejeté "de façon claire" les propositions de la direction de Proximus dans le cadre du plan de restructuration annoncé en début d'année. Le syndicat chrétien, principale organisation représentant les travailleurs au sein de l'opérateur télécom, appelle à manifester devant le siège principal de l'entreprise à Bruxelles mercredi, jour où doit se réunir la commission paritaire. Le SLFP a, lui, voté en faveur du texte sur la table.

Plusieurs perquisitions ont eu lieu ce jeudi en lien avec une instruction judiciaire ciblant la CEO de Proximus en partance Dominique Leroy, a indiqué en fin de journée la porte-parole du parquet de Bruxelles Stéphanie Lagasse, confirmant une information lancée jeudi par l'hebdomadaire Knack.

L'actuel député et ancien échevin à la Ville de Bruxelles Mohamed Ouriaghli (PS) a tenu, vendredi, à "contester formellement les faits évoqués", dans une réaction adressée à l'agence Belga, à l'annonce de son inculpation. "Je suis effondré par cette inculpation et espère rapidement montrer mon innocence", a-t-il commenté vendredi.

L'inculpation de l'ex-échevin bruxellois et ex-président de Gial Mohamed Ouriaghli (PS) ouvre un nouveau chapitre dans la déjà longue saga judiciaire de cette asbl de la ville de Bruxelles, chargée d'en gérer le parc informatique. Annoncée par la RTBF, cette inculpation pour corruption (passive) et infraction à la réglementation sur les marchés publics, implique également l'ancien directeur général Yves Vander Auwera, ainsi que l'entreprise Proximus.

L'actuel député et ancien échevin à la Ville de Bruxelles Mohamed Ouriaghli (PS) a été inculpé pour corruption passive et infractions sur les marchés publics dans le cadre du dossier GIAL, l'organisme en charge du parc informatique de la Ville de Bruxelles, indique vendredi la RTBF. L'ex-directeur général et Proximus sont également inculpés.