Tout sur Proximus

Le Royaume-Uni a refusé de coopérer à l'enquête judiciaire sur le hacking en 2013 de Belgacom, aujourd'hui Proximus. C'est ce qui ressort d'un rapport confidentiel du parquet fédéral abordé cette semaine par le Conseil national de sécurité, rapporte De Standaard jeudi.

L'arrivée d'un quatrième opérateur sur le marché des télécoms en Belgique, comme souhaité par le ministre des Télécommunications Alexander De Croo, "aurait inévitablement un impact sur l'emploi" chez Proximus et ses partenaires externes, prévient mercredi l'entreprise semi-publique. De son côté, Test-Achats y voit "un pas important dans la bonne direction" et salue en effet toute initiative visant à augmenter la concurrence en la matière. Cela ne suffira cependant pas en tant que tel à faire baisser les prix, ajoute-t-elle.

En pleine procédure de marché public avec Gial, l'opérateur de télécoms Proximus a invité deux représentants de cette asbl bruxelloise publique à un voyage d'étude aux Etats-Unis. La loi interdit pourtant ce type de contact lorsqu'un marché est en jeu.

Le groupe Proximus a annoncé lundi soir connaître "une panne générale" sur le réseau de Proximus TV en réponse à de nombreux internautes qui ont signalé des problèmes de connexion. Le problème concerne uniquement Proximus TV, a encore précisé le porte-parole du groupe, Haroun Fenaux.

Il y a de plus en plus de streaming et de téléchargements via des ordinateurs ou appareils mobiles en Belgique, selon des chiffres de Proximus et de Telenet. Les deux opérateurs ont constaté à la fin 2017 un record de volume de téléchargement chez leurs clients.

Après plus de 150 ans de bons et loyaux services, Proximus met fin au télégramme. Le 29 décembre 2017, l'entreprise mettra définitivement fin à son service d'envoi et de réception de télégrammes.

Des milliers de clients Proximus n'ont plus aucune connexion via la b-box de Proximus (TV - Internet - Téléphone) et plus aucune connexion mobile, dimanche matin, à la suite d'actes de vandalisme perpétrés au sein des bâtiments de l'entreprise de télécoms à Gosselies et Tamines, indique à Belga le porte-parole de la société, Haroun Fenaux, confirmant une information du site de RTL.

Les Belges ont été très nombreux à profiter cet été de la disparition, depuis le 15 juin, des frais d'itinérance au sein de l'UE. Les différents opérateurs télécoms constatent en effet une forte hausse en la matière. Proximus a par exemple relevé une consommation de données mobiles dans les pays de l'UE six fois plus importante qu'en 2016. Même constat chez Telenet/Base, où les chiffres ont été quintuplés en un an, et chez Orange, où ils ont été multipliés par quatre.

Des problèmes de communication à la tour de contrôle de l'aéroport de Charleroi sont survenus dimanche soir vers 23h30, ce qui aurait pu avoir de graves conséquences au niveau du trafic aérien, a indiqué lundi l'ACV-Transcom, qui dénonce un manque d'effectifs au sein de Belgocontrol. L'incident est confirmé par Belgocontrol, qui nuance toutefois, en assurant qu'à aucun moment la sécurité n'a été mise en danger.

La fin du "roaming" prévue pour le 15 juin prochain est une excellente nouvelle pour le portefeuille des consommateurs. Mais attention, il subsiste quelques pièges, sans parler des opérateurs qui modifient leurs tarifs, souvent à la hausse.