Tout sur Prinkipo

Erol Baytas observe le mastodonte de bois qui se dresse devant lui en secouant la tête. "Je ne sais pas s'il passera un autre hiver", dit-il en désignant les tuiles, les planches et autres bouts de tuyaux qui gisent à ses pieds. Erigé à la fin du 19e siècle sur une île au large d'Istanbul, l'ancien orphelinat grec-orthodoxe Prinkipo menace aujourd'hui de s'effondrer, exténué après un demi-siècle d'abandon.