Tout sur presse

La presse française, en conflit avec Google sur l'application du "droit voisin", va porter plainte devant l'Autorité de la concurrence et saisir le gouvernement pour contester les conditions imposées par le moteur de recherche, annonce jeudi l'Alliance de la presse d'information générale.

Des arrêts de travail sont observés au sein de la rédaction de l'Avenir jeudi, qui marque la date limite pour acter les départs volontaires au sein de la rédaction. La position de la direction n'a pas évolué, constate le délégué de l'Association des journalistes professionnels (AJP) Didier Malempré. Il n'y aura donc probablement pas de journal vendredi, selon lui.

Les 28 gouvernements de l'Union européenne ainsi que le Parlement européen discutent actuellement d'une réforme du droit d'auteur et de la création d'un droit voisin pour la presse. Cette réforme vise à assurer l'avenir du journalisme professionnel, en permettant le rééquilibrage de la valeur que les plateformes mondiales captent de la circulation des contenus de presse.

Décidée, il y a deux mois, par le "clan des Liégeois" et coachée à distance par Michel Marteau, ancien rédacteur en chef de Sudpresse, la greffe de Philippe Lawson à L'Avenir n'a toujours pas pris.

Anticipant une alliance possible entre Rossel et Orange où l'un apporterait le contenu et l'autre les " tuyaux ", l'administrateur délégué du groupe IPM (La Libre, La DH...) préparerait-il la riposte en nouant un partenariat avec VOO?

Le téléphone qui tombe pendant la rencontre entre Jean-Denis Lejeune et Michelle Martin, c'était lui. La pétition pour libérer l'homme qui avait tué un cambrioleur, c'était lui aussi. La syndicaliste traitée de folle, c'était lui encore. Et les formes de Kim Kardashian imprimées presque comme en 3D sur du papier journal, c'était lui toujours.

Marc Beyens est le bras droit de Stéphane Moreau dans la SA L'Avenir Développement (Nethys). Cette société est actionnaire des groupes La Provence (11 %) et Nice-Matin (20 %) situés, eux, dans l'orbite de Bernard Tapie, définitivement condamné dans son litige avec le Crédit lyonnais.

Aucun média francophone n'a été informé par le parti nationaliste de la conférence de presse annonçant ce matin la démission de la secrétaire d'Etat Elke Sleurs. Normal ?

Si toute vérité n'est pas bonne à dire, toute vérité n'est pas non plus nécessairement bonne à recevoir. Dans l'ère de Donald Trump, on prend désormais ses rêves pour des réalités en les appelant des " faits alternatifs ".

Nouveau magazine, roaditude s'attaque à la culture de la route. Du bitume aux boyaux du cycliste, des plaines américaines aux plus beaux cols alpins, il trace son chemin à la recherche de départs toujours renouvelés.