Tout sur Présidence

La candidate démocrate à la Maison Blanche Hillary Clinton, 67 ans, a écarté d'une phrase les questions sur son âge samedi lors de son premier grand discours de campagne, en rappelant qu'elle serait la première femme présidente des Etats-Unis.

La course à l'élection du futur président des FDF se jouera finalement à trois. A l'heure de clore l'introduction des candidatures, outre l'actuel président Olivier Maingain et son principal challenger Bernard Clerfayt, Christophe Magdelijns, bourgmestre faisant fonction d'Auderghem, a annoncé qu'il se présentait.

Sauf surprise, Zakia Khattabi et Patrick Dupriez deviendront, en mars, les nouveaux présidents d'Ecolo. Derrière leur ascension se cache un brusque retour de flamme : les personnalités hier marginalisées au sein du parti s'apprêtent à prendre le dessus. Analyse.

La candidature de Zakia Khattabi et Patrick Dupriez à la co-présidence d'Ecolo se précise et il n'y en aura sans doute pas d'autre. Les deux autres duos qui étaient cités -Muriel Gerkens et Benoît Hellings, Veronica Cremasco et Arnaud Pinxteren- ont renoncé à se présenter.

Des noms de futurs candidats à la co-présidence d'Ecolo circulent depuis quelques semaines mais personne ne s'est encore déclaré. La patience sera sans doute de mise jusqu'à la semaine prochaine. Une échéance attend les Verts vendredi: un conseil de fédération, le parlement interne du parti, examinera le rapport "Re-générations" qui balise le processus de renouveau d'Ecolo après la défaite électorale.

Le 1er janvier, l'Irlande sera la première nation bénéficiaire d'un plan de sauvetage à prendre la présidence de l'Union européenne. Une occasion dont ce pays souvent qualifié de "bon élève" veut se servir pour promouvoir la croissance et l'emploi qui restent fragiles chez lui.

Le candidat républicain Mitt Romney a remporté cinq élections primaires mardi, et s'est posé en candidat investi pour la présidentielle américaine de novembre face à Barack Obama, même s'il devra attendre la convention du parti pour officialiser son statut.

Jean-Michel Javaux et Sarah Turine devraient quitter la co-présidence du parti, au plus tard en octobre 2012. Le duo Olivier Deleuze-Emily Hoyos semble en pole position pour prendre le relais. Mais des outsiders pourraient créer la surprise. On parle notamment d'un ticket Benoît Hellings-Muriel Gerkens.

Le candidat à la présidence du sp.a, Bruno Tobback, veut que les socialistes flamands soient, "ensemble avec un maximum de personnes", les représentants d'"une autre Flandre". Dans son programme pour la présidence il dit vouloir prendre ses distances avec la Flandre de droite et plaide pour une société solidaire afin de préserver et améliorer le bien-être et la qualité de vie des citoyens.