Tout sur Pouvoirs locaux

"Je ne suis ni procureur, ni juge d'instruction", a rétorqué le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Christophe Collignon, au chef de groupe du PTB, Germain Mugemangango, qui l'interrogeait, mardi, en commission du parlement régional, sur les raisons qui ont permis à Stéphane Moreau de rester aussi longtemps à la tête de Nethys.

Une instruction judiciaire pour corruption cible l'intercommunale Resa, sortie du giron de Nethys mi-2018. Des marchés publics pour le recouvrement de factures impayées sont dans le viseur de la justice. Des appels d'offres similaires chez Voo, également.

Tout comme à Bruxelles, où le parlement va se pencher sur une liste de noms controversés avec l'éclairage d'experts de la décolonisation mais aussi d'associations actives dans la défense du droit des femmes, le Parlement de Wallonie pourrait initier le travail sur le traitement à réserver à l'héritage colonial du paysage urbain et des noms de rues, a estimé mardi, en commission, le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne.

Présent à l'ouverture du 15e Salon des Mandataires qui se tient ces jeudi et vendredi au WEX de Marche-en-Famenne, le ministre wallon des Pouvoirs Locaux Pierre-Yves Dermagne (PS) a réaffirmé l'engagement de la Wallonie à respecter le principe de neutralité budgétaire à l'égard des pouvoirs locaux. "Les réalités sont telles que les communes sont confrontées à la nécessité de faire plus avec moins", a-t-il dit.

Les montants versés par l'assureur liégeois Intégrale à ses dirigeants - on parle de quelque 5,7 millions d'euros, ndlr - sont "outranciers" et "ne se justifient absolument pas" par la charge de travail, a estimé mardi le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne (PS), interrogé sur les suites du dossier Nethys en commission du parlement régional.

Le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne (PS), a reçu, mercredi soir, les informations relatives aux indemnités octroyées aux anciens membres du comité de direction de Nethys, Stéphane Moreau, Pol Heyse et Bénédicte Bayer. Elles ont été transmises dans la foulée au juge d'instruction afin d'être versées au dossier de la procédure judiciaire en cours. Quant à l'administration, elle va se pencher sur l'opportunité d'annuler les décisions prises en la matière, indique M. Dermagne.

"Notre enquête s'est focalisée sur Elicio, Win et Voo en raison du risque de préjudice grave et difficilement réparable. Elle se poursuit, notamment en ce qui concerne les autres actifs concurrentiels de Nethys, dont L'Avenir, l'assureur Intégrale et l'aéroport de Liège. Des informations complémentaires ont d'ailleurs à nouveau été demandées ce lundi à Enodia et Nethys", a affirmé mardi Pierre-Yves Dermagne (PS), le ministre wallon des Pouvoirs locaux, en commission du Parlement de Wallonie.

Publifin n'a pas renseigné les dirigeants effectifs de certaines de ses filiales en 2017. La ministre des Pouvoirs locaux a passé l'éponge, mais attend de pied ferme le prochain rapport.

Le gouvernement wallon a approuvé en première lecture un avant-projet de décret portant sur le transfert d'une série de compétences des provinces à la Région "afin d'améliorer la lisibilité institutionnelle, de rendre plus efficace l'exercice des compétences régionales et de renforcer le soutien aux communes", a annoncé mercredi la ministre wallonne des Pouvoirs locaux, Valérie De Bue (MR).

Comme elle l'avait annoncé, la ministre wallonne des Pouvoirs locaux, Valérie De Bue (MR), a rejeté les désignations des représentants de Nethys au sein de l'intercommunale Publilec. Les désignations d'André Gilles, de Pol Heyse et de Stéphane Moreau en tant qu'administrateurs sont donc annulées, annonce vendredi la ministre régionale.