Tout sur Porte d'Ulysse

La problématique des places d'accueil pour personnes sans abri, qu'elles soient migrantes ou non, est revenue en ce début de semaine sur le devant de la scène, avec notamment la décision de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés de suspendre temporairement son activité d'hébergement pour cause de tensions grandissantes autour du Parc Maximilien et du centre "La Porte d'Ulysse".

La plate-forme citoyenne de soutien aux réfugiés, qui a suspendu son action lundi soir à la suite d'actes de vandalisme commis la veille à la Porte d'Ulysse, attend de la part des autorités davantage que l'augmentation du dispositif de sécurité. "Il faut un système d'accueil moins défaillant, avec plus de places ouvertes", insiste le porte-parole de la plate-forme, Mehdi Kassou.

Mawda, la fillette de deux ans tuée par balle lors d'une course-poursuite avec la police sur l'autoroute E42, sera inhumée mercredi au cimetière d'Evere, a indiqué lundi l'avocate Mieke Van den Broeck, qui représente les parents de la petite. Les funérailles se tiendront à 14h00. Un cortège funèbre sera auparavant organisé, au départ du centre d'accueil "La Porte d'Ulysse" à Haren.

Plus de 3.000 personnes ont participé dimanche soir à la chaîne humaine entre le parc Maximilien et la gare du Nord, en signe de protestation contre l'opération de la police fédérale planifiée dans le parc bruxellois, indique lundi Mehdi Kassou, porte-parole de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés, précisant avoir reçu cette information d'un démographe qui a cartographié l'action.