Tout sur pollen

La rhinite allergique - alias le rhume des foins - connaît son apogée au cours de cette période de l'année, et elle peut être particulièrement pénible à vivre pour les sportifs.

Le seuil critique de 50 grains de pollen de graminées par mètre cube d'air a été franchi pour la première fois en 2015, à la suite du radoucissement des températures, avertit mercredi dans un communiqué l'Institut scientifique de Santé publique (ISP).

Avec le redoux observé le week-end dernier, des quantités importantes de pollen de noisetier, d'aulne et d'if ont été relevées dans l'air, annonce jeudi l'Institut Scientifique de Santé Publique (ISP) dans un communiqué. Si ces quantités n'ont rien d'exceptionnel pour la période, elles donnent le coup d'envoi à la saison pollinique.

Les pollens sont environ trois semaines en avance cette année à cause des conditions hivernales clémentes, a indiqué mardi Françoise Pirson, allergologue aux Cliniques Universitaires Saint-Luc, contactée par Belga. Ils "prennent d'ailleurs le dessus sur les acariens", également présents en plus grand nombre après un hiver doux.

Le laboratoire Stallergenes met à disposition du public la nouvelle version de son application "Alerte Pollen", disponible dès à présent sur Androïde. Celle-ci permet aux allergiques de suivre en temps réel les pics de pollen grâce à la géolocalisation.

Une chaleur estivale s'est installée dimanche à Moscou avec près de 29 degrés à l'ombre, record absolu pour un mois d'avril depuis le début des relevés de températures il y a 130 ans, ont annoncé les services météorologiques de la capitale russe.

Préparez vos mouchoirs, les pollens sont de retour ! Entre rhumes des foins, asthmes ou conjonctivites, les réactions allergiques touchent de plus en plus de Belges dès les premiers rayons de soleil.