Tout sur Politique du gouvernement

Quand Daniela Vicino a commencé à enseigner en Sicile il y a une trentaine d'années, elle avait une trentaine d'élèves par classe. Un chiffre aujourd'hui quasiment divisé par deux en raison de la chute de la natalité.

Le gouvernement fédéral annonce samedi deux nouvelles mesures de soutien d'une valeur totale de 335 millions d'euros en faveur des secteurs affectés par la crise sanitaire. Les mesures, adoptées vendredi en conseil des ministres, sont destinées à accompagner la reprise économique, alors que la Belgique entame samedi une nouvelle phase de son déconfinement.

La taxe kilométrique bruxelloise fait beaucoup de bruit mais la mobilité est loin d'être le seul domaine pour lequel les entités doivent impérativement et rapidement trouver un modus vivendi (stratégie de déconfinement, stratégie de vaccination, plan de relance). A défaut de concertation sur tous ces points, on fera face à un pays et des citoyens déconcertés. L'édito d'Anne-Sophie Bailly, rédactrice en chef du Vif/L'Express.

Sur le continent européen, la Finlande est le pays qui a le mieux maîtrisé l'épidémie de covid : le taux de décès est en effet le plus bas de l'UE. Mais comment ce pays scandinave est-il parvenu à contenir efficacement la deuxième vague ? Explications.

La Chine a décidé de bloquer l'arrivée des voyageurs étrangers en provenance du Royaume-Uni, de Belgique et des Philippines pour cause d'épidémie, et de renforcer les conditions d'accès à son territoire pour plusieurs autres pays.

La Commission européenne et le Parlement européen demandent aux Etats membres d'adopter un budget ambitieux alimenté par des ressources propres, parmi lesquelles la taxation des transactions financières. Les Etats membres doivent arrêter de tergiverser et accepter d'instaurer cette taxe sur la finance dès 2024.

Le roi (européen) est nu. Après des années d'austérité, des systèmes de santé échouent lamentablement au stress test du coronavirus. Des centaines d'hôpitaux à travers le continent manquent de lits, de personnel, de respirateurs, de masques... Bref, de moyens, tout simplement. Les déclarations de soutien aux soignants héroïques ne suffiront pas. Il faut tout faire pour arrêter l'épidémie et reconstruire un système de santé digne de ce nom. Cela requiert des choix forts, au niveau européen.

Les différentes études parues récemment font état de la création de 60.000 à 140.000 emplois, du fait de la politique menée par le gouvernement fédéral, a indiqué jeudi la ministre sortante du Budget Sophie Wilmès, candidate MR à sa réélection à la Chambre dans la circonscription de Bruxelles.