Tout sur Politique

L'anthropologue qui avait annoncé la crise des subprimes de 2008 prédit que le nombre de morts du Covid-19 aux Etats-Unis sera au moins dix fois supérieur à celui des décès en Chine : " Dans six semaines, les Etats-Unis seront à terre. " Il fustige les dangers de l'ultralibéralisme et appelle à un retour de l'Etat-providence.

Missions de combat, de formation, de logistique... : les sociétés militaires privées sont de plus en plus présentes dans les zones de conflits, du Moyen-Orient au Sahel. Eclairage sur une industrie florissante peu contrôlée.

Il est descendu sur les studios du plus haut de son impériale splendeur, s'est défait de son casque de bronze à aigrette, s'est glissé dans un training Umbro et du bas où il pensait qu'il se trouvait désormais, il s'est mis à parler comme il croit que le peuple parle, c'est-à-dire comme sur le bord d'un terrain de foot le dimanche. "C'est un gouvernement de réservistes", il a cinglé, Bart De Wever, en direct dimanche 22 mars à la télévision flamande, parce qu'il n'avait toujours pas avalé ce gouvernement Wilmès, dont son parti était le seul, avec les communistes du PTB et l'extrême droite du VB, à n'avoir pas voté la confiance. Il s'est moqué de ses ministres, à Sophie Wilmès, ces amateurs beaucoup moins brillants que ses équipiers à lui.

Ce n'est qu'un au revoir. Les élus du peuple belge, flamand, wallon, bruxellois, germanophone, ont pris pour nombre d'entre eux physiquement congé de leurs hémicycles respectifs, dispersés sous la menace d'un virus à ce stade plus fort que tout. Avant de tirer provisoirement les rideaux, les dernières séances ont eu lieu en petit comité. Le temps des pensées émues pour les victimes et les plus exposés à l'épidémie, des hommages appuyés pour celles et ceux qui se dévouent au chevet des malades, et des bonnes résolutions quand reviendront les temps meilleurs.

Face à l'adversité, se révéler dans la fonction de Premier n'est jamais gagné. Certains se sont dépassés dans l'épreuve, d'autres s'y sont perdus. Des noms ? Le Vif/L'Express balance.

Quatre ans après les attentats de Zaventem et de Maelbeek, la Région de Bruxelles-Capitale s'est emparée des questions de sécurité offertes par la sixième réforme de l'Etat.

Entre une union nationale piégeuse avec le Likoud pour faire face à la crise sanitaire et un gouvernement soutenu par des forces aux intérêts opposés, le dirigeant centriste ne voit pas l'avenir en rose. Tandis que son rival Benjamin Netanyahou s'accroche au pouvoir.

Tout va mal, tout empire, mais il y a aussi la Flandre qui respire. Et qui respire la grande forme financière. Proclamé en flamand dans le texte, c'est encore plus parlant : "Vlaanderen is financieel in topvorm", a pu se réjouir le grand argentier du gouvernement flamand, Matthias Diependaele (N-VA). Merci qui ? Merci Fitch. L'agence de notation financière vient de gratifier la Flandre de la note de solvabilité "AA". Vraiment sympa. Et amplement mérité.