Tout sur Politique

Le PTB le répète sur tous les tons : il veut "faire payer la crise aux riches". Actuellement, il fait surtout payer la crise au PS. Stopper le grignotage de l'électorat socialiste par le PTB est un défi vital pour Paul Magnette & Co.

Les nouvelles règles en matière de chômage temporaire pour raison de force majeure, adoptées en réponse à la crise sanitaire due au coronavirus, rendent extrêmement difficile la détection de fraude. L'Onem a reçu des plaintes d'abus et a lancé d'initiative des vérifications.

Le monde de l'entreprise espère que le gouvernement parviendra à un accord sur le paiement du pécule de vacances des travailleurs qui se sont retrouvés en chômage temporaire durant la crise sanitaire, souligne De Tijd, qui revient sur la question déjà abordée mais qui n'a pas encore été tranchée. Le montant de la facture s'élève à 600 millions d'euros.

Le nouveau président par intérim de la FGTB, Thierry Bodson, a annoncé mercredi qu'il serait candidat à un mandat de plein exercice lors de l'élection prévue en septembre pour remplacer Robert Vertenueil, évincé pour avoir perdu la confiance des instances du syndicat socialiste.

L'extrême gauche a créé au sein de la FGTB un climat hostile à la démarche réformiste de Robert Vertenueil. Celui-ci n'a pas été victime d'un "grand complot". Seulement de l'air du temps PTBiste.

C'est avec beaucoup d'intérêt que j'ai suivi dimanche matin l'interview d'Olivier Paasch, le Ministre-Président de la Communauté germanophone, dans l'émission " C'est pas tous les jours dimanche " diffusée sur RTL-TVI. Il est en effet rare de voir un représentant de la communauté linguistique d'où je suis née, où j'ai grandi et je vis actuellement, s'exprimer en direct sur une grande chaine de télévision francophone.

Dès ce mardi, un réseau de 20 ONG belges lance une campagne pour faire de l'agroécologie une priorité dans la coopération au développement. Largement sous-estimé par la Belgique, cet ensemble de pratiques agronomiques est pourtant l'une des clés d'un modèle d'alimentation plus durable, soulignent les auteurs d'une étude de l'UCLouvain.

Des documents que Le Vif/L'Express et le site d'information Apache ont pu consulter montrent comment Erik Van der Paal - protégé du président de la N-VA, Bart De Wever - et son partenaire Marc Schaling se sont versés pendant six ans des millions d'euros provenant de Land Invest Group, alors filiale immobilière à 50% du fonds de pension liégeois Ogeo Fund.