Tout sur Politique

Pensionnés liégeois: des millions d'euros dilapidés

Des documents que Le Vif/L'Express et le site d'information Apache ont pu consulter montrent comment Erik Van der Paal - protégé du président de la N-VA, Bart De Wever - et son partenaire Marc Schaling se sont versés pendant six ans des millions d'euros provenant de Land Invest Group, alors filiale immobilière à 50% du fonds de pension liégeois Ogeo Fund.

Amérique latine: barre à droite

Le Brésil a confirmé, en 2018, le grand basculement à droite de l'Amérique latine, en butte à une triple crise, politique, économique et sociale.

Pourquoi la suédoise n'a pas fini l'année

Après la démission des ministres N-VA, pour protester contre l'approbation par la Belgique du pacte des migrations de l'ONU, Charles Michel voulait finir la législature à la tête d'une orange bleue minoritaire. Alors que les priorités se multiplient.

En Italie, Salvini en mâle dominant

Le ministre de l'Intérieur italien et la Ligue d'extrême droite tirent le plus grand profit du gouvernement antisystème formé avec le Mouvement 5 étoiles.

Rétro 2018: Dans le secret des fonds libyens

Où sont les milliards de Kadhafi gelés en Belgique et que la justice veut saisir? Qui a décidé de libérer les intérêts produits par ces fonds bloqués? Après le Kazakhgate, le Libyagate! Ces deux affaires ont un point commun: l'opacité.

Le gouvernement se réunit en comité ministériel restreint ce vendredi

Le gouvernement minoritaire démissionnaire se réunit demain vendredi à 9 heures en comité ministériel restreint alors que le Roi, qui tient toujours en suspens la démission du Premier ministre Charles Michel et de son équipe, poursuivra ses consultations politiques. Vendredi à la même heure, le chef de l'Etat recevra le président du PTB, Peter Mertens.

Comment Charles Michel a perdu le nord (et le reste)

Pour Carl Devos, politicologue flamand très écouté au nord du pays, le revirement à gauche de Charles Michel qui a tenté une sorte de gouvernement de bonne volonté de centre gauche, c'est du jamais-vu. " C'est un aveu d'échec collectif du gouvernement à l'opposition. C'est comme s'il avait dit à l'opposition : 'Vous avez raison, nous avons échoué'. " Le professeur gantois en est resté bouche bée. Nous aussi.

Un nombrilisme politique coupable

Les responsabilités de plusieurs partis sont écrasantes dans cette crise et témoignent d'un pouvoir coupé des réalités. Le mal est profond. Comment en sortir ?

Dépenses électorales par parti: le CD&V dépense le plus, Défi, le moins

Les onze formations politiques qui ont transmis le relevé de leurs dépenses électorales au Tribunal de première instance de Bruxelles - comme la loi les y oblige - ont dépensé en tout 2 895 010,27 euros pour financer la campagne électorale du parti. Les dépenses d'Ecolo n'y sont pas intégrées, ce parti, dont le siège est à Namur, les ayant communiquées au tribunal de première instance namurois.