Tout sur Pôle Nord

Après un an d'exploration de l'Arctique, la plus grande expédition jamais menée au pôle Nord regagne l'Allemagne lundi en lançant un cri d'alarme sur la fonte de la banquise provoquée par le réchauffement climatique.

La Réserve mondiale de semences du Svalbard, précieuse "Arche de Noé végétale" protégeant la diversité génétique des conflits et des catastrophes naturelles, a franchi le million d'échantillons de graines lundi à l'occasion de son 10e anniversaire.

Jamais encore, il n'y avait eu aussi peu de banquise sur notre planète. Or, la solution à ce problème gigantesque est étonnamment simple, mais malheureusement impayable.

Le changement climatique est de plus en plus sensible sur l'archipel norvégien du Spitzberg. "2016 y est l'année la plus chaude depuis le début des relevés en 1889", indique vendredi Ketil Isaksen, chercheur auprès de l'institut norvégien de météorologie.

Le Marathon du Pôle Nord (42,195km) s'est déroulé ce jeudi pendant environ 8 heures. Il a nécessité une véritable préparation "choc" de la part des 27 participants issus de 13 pays différents