Tout sur PLF

Si les voyages sont toujours déconseillés, il est possible de se rendre à l'étranger à condition de respecter une série d'obligations au départ et au retour en Belgique. Sauf changement décidé par le prochain Comité de concertation prévu ce vendredi 4 juin, les personnes qui sont restées à l'étranger moins de 48 heures ne doivent pas remplir le Passenger Location Form, et ne doivent donc pas effectuer de test PCR.

Le contrôle du respect des règles de test et de quarantaine par les voyageurs dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus sera désormais plus clair pour les autorités locales et les services de police. L'accord de coopération conclu dans ce sens entre les différentes entités du pays a été adopté vendredi par le parlement bruxellois qui était la dernière assemblée à encore devoir se prononcer à son sujet.

Toute personne de retour en Belgique d'un séjour en zone rouge de plus de 48 heures devra rester en quarantaine, a annoncé mercredi le cabinet du Premier ministre, Alexander De Croo, dans un communiqué diffusé à l'issue d'un comité de concertation. Elle devra en outre passer un test de dépistage PCR le premier jour et le septième de jour de la quarantaine.

Le professeur en biostatistique, Geert Molenberghs, a dénoncé, samedi lors d'une conférence scientifique de la Koninklijke Academie voor Geneeskunde (Académie royale de Médecine), le manque d'"informations cruciales" disponibles sur les voyageurs de retour d'un pays. En cause selon lui: la fragmentation des pouvoirs en Belgique.