Tout sur Plan Marshall

Funeste été 1947 où la grandeur va précipiter la décadence. Aveuglée par sa réussite, la Belgique croit pouvoir s'offrir le luxe d'éluder largement la pluie de dollars déversée sur l'Europe par le plan Marshall made in USA. Elle gaspille là une occasion décisive de convertir son économie à la modernité.

Comment en 1951, les Grecs mauvais payeurs ont mené la Belgique à un clash avec les Etats-Unis qui a failli la priver de l'aide du plan Marshall. Le Vif/L'Express exhume les archives d'une sulfureuse saga politico-financière qui a duré vingt-cinq ans.

Le cdH propose de construire une nouvelle ville en Wallonie. Selon son président, Benoît Lutgen, la Wallonie doit profiter de l'espace dont elle dispose pour faire face au défi démographique: 400.000 habitants en plus dans les 10 à 15 ans à venir.

Avant de quitter le gouvernement fédéral pour devenir bourgmestre de Charleroi, début décembre, le ministre PS affirme au Vif/L'Express que les liens économiques doivent être "beaucoup plus forts" entre la Wallonie et Bruxelles. Il estime aussi que la Belgique est "indissoluble". Et propose de taxer certains produits chinois pour relocaliser l'économie.

Après trente ans de déclin, le sud de la Belgique relève la tête. On voudrait tant y croire. Mais, sur le terrain, le chômage reste massif, la pauvreté s'incruste. Les signes de l'embellie sont peu visibles. "Patience !" conseillent économistes et responsables politiques : la relance de l'économie prend du temps, mais elle finira par porter ses fruits. Alors, pour les Wallons et les Wallonnes, l'avenir est-il de retour ?