Tout sur places

La guerre des chiffres ne mènera à rien, d'autant plus que les places d'écoles dans le fondamental ne font l'objet d'aucune centralisation, a fait remarquer mercredi la responsable bruxelloise de la Fédération des Associations de Parents de l'Enseignement Officiel (FAPEO), Véronique de Thier, après les déclarations du ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la ministre de l'Enseignement.

Il reste 205 élèves sur 43.525 en attente d'une place en première année du secondaire, soit 0,45 pc, a annoncé jeudi la ministre de l'Enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Joëlle Milquet, à l'issue d'une réunion de la Commission Interréseaux des Inscriptions (CIRI).