Tout sur piétonnier

Le groupe cdH de la Ville de Bruxelles a dit relever jeudi avec satisfaction que le collège de la Ville avait enfin rejoint sa demande de réduire la zone 100% piétonne. Il a fait savoir qu'il attendait de la majorité PS-MR qu'elle "tire les leçons de ce naufrage de gouvernance et change de méthode, privilégiant la concertation, l'écoute et l'inclusion".

Le plus grand piétonnier d'Europe, qui s'étend actuellement de la place De Brouckère à la place Fontainas, sera prochainement réduit, annonce La Dernière Heure mercredi, relayée par plusieurs médias.

Le piétonnier du centre de Bruxelles constitue une bonne idée, mais il est mal conçu, insuffisamment aménagé, et source de nuisances. Il a par ailleurs un impact négatif sur la fréquentation des quartiers du centre de la capitale, ressort-il d'un sondage par internet réalisé par "Incidence", à la demande du cdH, dans l'opposition à la Ville.

Le gouvernement bruxellois est favorable au piétonnier dans le centre de la capitale, mais celui-ci est "mal parti", faute de concertation dans le chef de la Ville de Bruxelles avec la Région notamment vis-à-vis commerce. "Il n'est pas trop tard, mais il est temps de siffler la fin de la récréation", a affirmé vendredi le ministre bruxellois de l'Economie Didier Gosuin (Défi).

Le projet de piétonnier doit être maintenu car il est de l'intérêt de la Ville, du citoyen et de la revitalisation commerciale du centre de la capitale. Mais le dialogue doit se poursuivre pour définir les contours de son évolution, a affirmé lundi soir le bourgmestre de la Ville au terme d'un débat de plus de deux heures trente au conseil communal sur le dossier du piétonnier du centre de Bruxelles.

Les questions de l'opposition Ecolo/Groen, cdH et DeFI au sujet de l'état d'avancement de la création de quatre parkings souterrains - censée accompagner le plan de circulation lié à la mise en piétonnier des boulevards du centre de Bruxelles - sont restées sans réponses sur la plupart des points, lundi soir, lors de la séance du conseil de communal de la Ville de Bruxelles.

Deux associations de commerçants bruxellois, le Groupement des commerçants du centre­-ville et Bruxelles Port de Mer, ont déposé des requêtes en annulation et en suspension à l'encontre des permis d'urbanisme délivrés pour le réaménagement des boulevards du piétonnier, rapportent La Libre Belgique et La Dernière Heure.

La Ville de Bruxelles se réjouit des bienfaits du piétonnier, huit mois après son inauguration. A l'issue de la phase de test, le bourgmestre Yvan Mayeur pointe l'augmentation du nombre de piétons et de cyclistes dans les rues du centre-ville, un trafic de transit en baisse et une qualité de l'air améliorée, rapportent La Libre Belgique et La Dernière Heure lundi.

Un budget de 20 millions d'euros sera consacré sur trois ans pour l'aménagement du piétonnier de Bruxelles. Beliris, l'organe de coopération entre la Région bruxelloise et le fédéral, a donné son accord de principe, peut-on lire mardi dans Le Soir.

Depuis le 29 juin 2015, lendemain de la fête d'inauguration du nouveau piétonnier dans le centre de Bruxelles, 130 PV de roulage ont été dressés dans la zone pour diverses infractions, ainsi que "181 PV judiciaires actés suite à l'appel d'une patrouille 101, d'un flagrant délit ou d'un dépôt de plainte au commissariat", communique jeudi la Ville de Bruxelles.

Bruxelles, capitale la plus embouteillée d'Europe. Ville médiévale qui digère mal son statut international... Fatalité ou mal-gouvernance ?