Tout sur Pierre Van Damme

Il est nécessaire de disposer d'une "tour de contrôle" nationale qui puisse surveiller les poussées de Covid-19 en temps réel. Celle-ci devrait être en mesure de prendre des décisions rapides, en coordination avec les différents niveaux de pouvoir, pour prévenir une seconde vague de coronavirus plus grave et plus dévastatrice encore. C'est ce qui ressort du dernier avis du groupe d'experts GEES remis au Conseil national de sécurité.

Le gouvernement fédéral a débloqué 20 millions d'euros pour un projet visant à accélérer le développement de vaccins, unissant les universités d'Anvers et de Bruxelles, rapportent De Morgen, De Standaard et Le Soir lundi. La Belgique investit de la sorte pour se préparer à la prochaine pandémie, titre ce dernier quotidien.

Une large analyse sanguine démontre pour la première fois que la vaste majorité des Belges sont vulnérables face au coronavirus Covid-19. Il y a trois semaines, seuls 3% de la population présentaient les anticorps contre le virus, selon une étude des épidémiologistes Pierre Van Damme et Heidi Theeten (UAntwerpen), citée dans De Standaard et Het Nieuwsblad jeudi.