Tout sur Pierre Van Damme

Quelque 800.000 Belges auraient été contaminés par le Covid-19 ces derniers mois, soit douze fois plus que les chiffres officiels, selon une étude de l'université d'Anvers. Le risque de Covid serait également trois fois et demi plus élevé chez les soignants selon une autre étude.

Le taux de reproduction du virus est passé à 1,27 dans notre pays au cours de la semaine dernière, indiquait l'Institut de santé publique Sciensano vendredi dans son bulletin épidémiologique. Un R0 de 1,27 signifie que 100 malades atteints du Covid-19 en contaminent en moyenne 127 autres à leur tour.

Deux mois après son lancement, le traçage de contacts de personne infectée semble encore connaître de nombreux ratés. Pierre angulaire du suivi de l'épidémie, le traçage et ses couacs donnent des sueurs froides aux épidémiologistes. D'autant plus quand les traceurs s'épanchent dans la presse avec des témoignages édifiants sur l'absurdité de leurs conditions de travail.

L'entreprise pharmaceutique AstraZeneca déclare qu'elle aura bientôt un vaccin contre le coronavirus, mais qui ne nous protégerait que pendant un an. Pour l'épidémiologiste et expert en vaccins Pierre Van Damme (Université d'Anvers), il s'agit là de déclarations hâtives.